Partagez cet article :
L'organisation du Grand Prix de Formule E de Paris a été particulièrement réussie. Le club Emotion installé au coeur du Musée Rodin s'apparentait au village de Roland Garros pour les invités VIP…

formule e paris course

Le grand prix de Formule E de Paris va-t-il devenir un événement incontournable dans le monde sportif?

Le pari semble réussi pour cette seconde édition parisienne notamment pour son attrait vis à vis des clients entreprises.

musee rodin vip

Les sponsors du Grand Prix avaient mis à la dispositions de leurs clients le salon Emotion situé au coeur du musée Rodin à Paris : un lieu exceptionnel pour rencontrer des clients. Ce club dont l'ambiance s'apparentait au club du village à Roland Garros proposait tout ce que l'on trouve dans ce type de lieu (champagne, petits fours, écrans géants…) mais avec la culture en plus.

musee rodin ecranvip

Les invités pouvaient en effet visiter librement le musée Rodin et profiter de ses magnifiques jardins.

musee rodin statue

Le cadre de la course était également incroyable : le Grand Prix avait toujours investi les Invalides pour sa seconde édition.

Mais cette fois 7000 places en tribune étaient disponibles contre 2000 pour la première édition en 2016.

La course est beaucoup plus agréable à regarder que celle de la Formule 1 du fait d'un niveau de bruit bien moins élevé. La vitesse des voitures est égalment surprenante pour des véhicules électriques d'autant qu'elles ne consomment que 56 kilowattheures pendant la course soit 12 programmes de lave-linge!

grand prix formuleeparis

L'intérêt de la Formule E réside dans le fait que les innovations développées seront utilisées pour améliorer les voitures électriques grand public du futur.

Mais au final le grand intérêt des courses de Formule E c'est que grâce à leur faible niveau de bruit, le spectacle a lieu au coeur des villes comme à Paris, Pékin, Moscou et Londres dont la prochaine course est prévue en juillet.

Quelques limites techniques peu gênantes perturbent légèrement la course comme le changement rapide des voitures à mi-course du fait de la faible autonomie des batteries.

Mais du fait des progrès stupéfiants des technologies électriques, une voiture unique sera utilisée d'ici un an et demi pour la saison 5.

Preuve de l'engouement pour les technologies électriques de nouveaux constructeurs sont prévus pour la saison 5 (2018-2019) dont des poids lourds comme Mercedes et BMW.

En attendant l'édition de Paris a été une bonne occasion de faire de la publicité pour Renault alors que le pilote suisse de l'écurie Renaul E.dams copropriété d'Alain Prost a remporté le prix.

La course a été l'occasion pour le public de découvrir les voitures électriques grand public de Tesla ou les prototypes de Renault.

Gageons que ce Grand Prix parisien va changer l'image de la voiture électrique et que les grands constructeurs européens vont prendre exemple sur les constructeurs asiatiques et américains comme Tesla pour devenir très vite des leaders mondiaux dans ce domaine.

Il est à noter que les limites de vitesse d'environ 200Km/h actuellement devraient évoluer rapidement grâce aux progrès technologiques pour atteindre 250 km/h.

L'objectif de 300 à350 km/h soit les limites imposées par la FIFA est jouable à terme. Pourquoi pas?

Mais pour le moment la Formule E séduit avec ses quatre points forts: niveau sonore très réduit, vitesse limitée pour plus de sécurité des pilotes, course au coeur des grandes villes et village VIP pour les entreprises. Un quarté gagnant!

Grand prix de Formule E Paris 20 mai 2017 from BusinessTravel on Vimeo.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut
Vols en promo, cliquez ci-dessous: