Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Nouvelle découverte du Congo : un récit d'un pays méconnu

Nouvelle découverte du Congo : un récit d'un pays méconnu

On parle peu de l’Afrique noire dans le monde des voyages et pourtant. Comme le montre Michel Vallance dans son récit de voyage au Congo, l’Afrique est riche de ses valeurs humaines…

Si vous envisagez de partir en Afrique Noire voire même au au Congo, pourquoi ne pas lire le récit de voyage de Michel Vallance? Cet ingénieur français a passé quelques semaines au Congo, ce pays situé entre la République Démocratique du Congo et le Gabon.

Il est parti au Congo en été, au mois d’août, une destination originale pour des vacances agitées.

En effet il n’est pas simple de se déplacer au Congo ou dans les pays voisins notamment en période de Covid.

Notre voyageur intrépide a du faire des heures motos dans des conditions précaires avec des conducteurs téméraires pour se rendre en plein cœur de la forêt équatoriale et explorer les petits villages du nord du Congo.

Il faut avoir le cœur bien accroché mais la récompense est au rendez-vous.

Après Oyo la ville du président ultra-moderne avec ses installations démesurées, on s’enfonce dans l’une des plus grandes forêt de la planète, malheureusement très exploitée par les concessions forestières de nombreux pays.

Son récit montre qu’alors que les français étaient tradeitionnellement très présents dans cette partie de l’Afrique les chinois sont omniprésents dans les nouveaux investissements ( et dans la pêche intensive au large des côtes).

Dans les petits villages comme Pokola, les congolais habitent encore des cases en terre recouvertes de chaume. La vie y est paisible fruit d'une une coexistence pacifique entre les différentes populations dont les pygmées. Un voyage au nord Congo est cependant complexe à organiser du fait des nombreuses autorisations administratives requises comme on peut le constater au cours de son récit.

Il n'est pas plus simple de se rendre à Gabon! Après des heures interminables de route, l'auteur doit rebrousser chemin pour des raisons administratives. C'est un mal pour un bien alors qu'il fait l’une des rencontres (amoureuses) qui marquera son voyage. Il finit son séjour sur la côte congolaise autour de Pointe Noire.

Ce récit donne incontestablement envie de se rendre au Congo, une terre d’aventure et un pays encore méconnu.

L’auteur insiste sur les leçons que nous donnent les africains: « dans tout le Congo et dans les villages isolés du nord, malgré une natalité galopante, le prélèvement quotidien de l’homme sur la nature pour se nourrir, se chauffer, se déplacer est infime…Attention à ne pas raser de belles forêts pour des profits aléatoires de plantations miraculeuses (comme en Indonésie) ». Alors que l’Europe veut fabriqueren masse des véhicules électriques qui demandent d’énormes extractions minières de Cobalt, Lithium et métaux rares l’auteur prévient : « ne vidons pas l’Afrique de ses richesses naturelles et minières ni de ses habitants poussés à l’exil par une misère injuste. Emportons plutôt ses valeurs humaines ».

Car un voyage en Afrique c’est surtout des rires, de la gaité et une forte chaleur humaine, ce dont on manque beaucoup dans nos sociétés individualistes et de plus en plus solitaires…

Plus d'infos:

Nouvelle découverte du Congo par Michel Vallance,

CODE ISBN : 979-10-284-2177-9 – FORMAT : 15 x 21 cm – 110 pages – PRIX DE VENTE PUBLIC : 13,50 euros.

(Remise libraire)
Commande ferme : Dilicom
Commande en dépôt : Vérone Éditions
HACHETTE LIVRE
DISTRIBUTION
Tel. : 01 30 66 24 40
Fax : 01 39 26 47 02
Vérone éditions – 75, Boulevard Haussmann, 75008 Paris – Téléphone : 01 83 62 34 40 – www.editions-verone.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :