Partagez cet article :
L'édition 2019 a récompensé deux nouveaux restaurant 3 étoiles comme l'an passé.  Laurent Petit et Mauro Colagreco ont reçu la récompense suprême. Par contre le Guide a bizarrement détrôné l'Auberge de l'Ill de Marc Haeberlin, l'Astrance et la Maison des Bois de Marc Veyrat à Manigod. Le Carré des Feuillants à Paris perd aussi de façon surprenante sa 2ème étoile ainsi que Taillevent, deux institutions parisiennes...

Cette année le Guide Michelin a détrôné trois stars de la gastronomie :  Marc Veyrat pour la Maison des Bois à Manigod, Paul Barbot pour l'Astrance à Paris et Marc Haeberlin pour l'Auberge de l'Ill. Ces tables ne plus classées que 2 étoiles contre 3 auparavant.

Marc Veyrat a connu des hauts et des bas tout au long de sa carrière et comme il l'a clamé au public mais n'a jamais laissé tomber sa passion : « je crois qu'il faut toucher le fonds pour connaitre le meilleur ». Marc Veyrat a connu une carrière fulgurante dans les années 80. Il a reçu sa première étoile en 1986, sa 2ème en 1987 puis sa 3ème en 1995 au restaurant l'Auberge de l'Eridan qu'il sauve de justesse de la faillite en scellant un accord avec des banques. Il rouvre la Ferme de mon père à Megève où il obtient aussi 3 étoiles qu'il ferme suite à un accident de ski.

Comme un phœnix, il renait de ses cendres grâce à la Maison des Bois un retour aux sources sur la terre de ses ancêtres avec une nouvelle cuisine pastorale, minérale et biologique. Il avait décroché 3 étoiles l'an passé et ce revirement semble incompréhensible de même que pour Marc Haeberlin, une icône de la gastronomie française.

L’Auberge de l’Ill qui a été l’un des premiers restaurants 3 étoiles de France était considérée depuis de très nombreuses années comme la référence de la plus haute gastronomie française et d’une cuisine alliant maintien des traditions et gouts contemporains. Il détenait sa 3ème étoile depuis 1967.

Paul Barbot qui dirige l'Astrance était aussi un grand nom de la gastronomie française : il avait obtenu sa 3ème étoile en 2007.

Un chef argentin et un chef du Val de Loire au sommet

Au contraire Laurent Petit pour le Clos des Sens à Annecy et Mauro Colagreco pour le Mirazur à Menton (voir photo en introduction) sont les grands gagnants de cette édition 2019 : ils décrochent leur troisième étoile.

« C'est avec une émotion immense que nous obtenons ce jour la troisième étoile Michelin. Cette distinction est pour nous une véritable consécration. Cette reconnaissance est le fruit de notre volonté de vous satisfaire toujours plus et de vous faire vivre ainsi l'expérience Mirazur » a déclaré le chef Mauro Colagreco.

Argentin, d’origine italienne, Mauro Colagreco est le Chef Patron du restaurant Mirazur, à Menton, en Côte d’Azur.

En 2001, en tant que chef nouvellement qualifié, Mauro Colagreco se dirige vers la France. Il commence par travailler avec Bernard Loiseau, jusqu'à sa mort, en 2003. Ensuite, il rejoint Alain Passard à l'Arpège, Alain Ducasse à l'Hôtel Plaza Athénée et, enfin, il reste une année au restaurant « Le Grand Véfour » place du palais Royal à Paris.

En 2006, Mauro Colagreco s’établit au Restaurant Mirazur, à Menton. Six mois à peine après l'ouverture, Mauro Colagreco reçoit le prix « Révélation de l'Année Gault & Millau », une toute nouvelle catégorie de reconnaissance de ses mérites. En moins d'un an, Mauro Colagreco obtient sa première étoile Michelin.

En 2009, Le Mirazur devient officiellement l'un des meilleurs restaurants au monde énuméré dans la liste mondiale S. Pellegrino World’s 50 Best Restaurants. Dans la même année, Mauro Colagreco reçoit le prix Chef de l'année par le prestigieux guide Gault & Millau – Mauro Colagreco est le premier chef non français à recevoir ce titre. En 2010, Le Mirazur gagne 4 toques Gault & Millau.

En 2012, Mauro Colagreco avait reçu sa deuxième étoile Michelin et le Mirazur avait atteint la 24eme position dans la liste S. Pellegrino World’s 50 Best Restaurants.

De son côté Laurent Petit a déclaré : « C’est une histoire de couple (avec sa femme Martine), cela fait 26 ans que nous avons fondé la Maison du Clos des Sens. C’est la construction d’une famille, ce n’est pas un métier mais une vie, c’est notre respiration, c’est naturel ».

Son restaurant est entouré d'un jardin en permaculture de 1500 M2. 5 M € d’investissements ont été réalisés depuis 2012 pour créer une nouvelle salle de restaurant, une cuisine ouverte, une cave d’affinage aux 140 fromages et une cave à vins de 1500 références

On compte ainsi 27 restaurants trois étoiles cette année soit un de moins que pour l'édition 2018.

L'excellent Alain Dutournier perd sa 2ème étoile

Du côté des restaurants 2 étoiles, on compte 5 nouveaux restaurants 2 étoiles en 2019 : Hugo Roellinger pour Le Coquillage, à Cancale, Christophe Hay pour La Maison d'à côté, à Montlivault, Stéphanie Le Quellec pour La Scène, Hôtel Prince de Galles (Paris), David Toutain pour le restaurant David Toutain (Paris) et Alexandre Mazzia, pour le restaurant AM, à Marseille.

6 restaurants perdent leurs 2ème étoile dont l'excellent Carrée des Feuillants d'Alain Dutournier à Paris qui jouissait pourtant d’une excellente réputation auprès de la clientèle Business parisienne, de même que le Taillevent de David Bizet, Guy Lassausaie à Chasselay, L’Oasis à Mandelieu, La Paloma à Mougins et la Chabotterie à Saint-Sulpice-Sur-Verdon.

Gilles Pudlowski a d'ailleurs déclaré à propos du Carré des Feuillants: « Oui, Dutournier est grand. Et si Michelin démissionne et oublie de le consacrer à sa juste place, nous voulons bien être son héraut et son prophète! »

Par ailleurs le guide 2019 ajoute 68 nouveaux restaurants une étoile.

Cette édition 2019 du Guide Rouge joue la carte de la communication en octroyant une maximum d'étoiles et en détrônant des chefs mythiques.

De plus, dans un soucis de politiquement correct, le guide a décidé d’octroyer beaucoup de nouvelles étoiles à des chefs féminins, « une proportion inédite de femmes chefs comme jamais dans les années précédentes » a déclaré Gwendal Poullenner nouveau directeur international du guide Michelin. Attention cependant car l'accentuation de la parité ne doit pas signifier une baisse de la qualité.

Au total, l'édition 2018 du célèbre guide rouge Michelin recense cette année 632 restaurants dont 2 nouveaux 3 étoiles, 5 nouveaux restaurants deux étoiles et 68 nouveaux restaurants une étoile.

Crédit photo: Matteo Carassale. 

RESTAURANTS TROIS ETOILES AU GUIDE MICHELIN 2019

Restaurant Lieu (département)
Le Clos des Sens (Laurent Petit)

Annecy (74)

Lameloise

Chagny (71)

Paul Bocuse Collonges-au-Mont-d'Or (69)
1947 Courchevel (73)
Les Prés d'Eurgenie - Michel Guérard Eugénie-les-Bains (40)
Auberge du Vieux Puits Fontjoncouse (11)
Hôtel & Spa du Castellet (Christophe Bacquié)

Le Beausset (83)

Le Petit Nice Marseille (13)
Flocons de Sel Megève (74)
Mirazur (Mauro Colagreco)
Menton (06)
Le Louis XV-Alain Ducasse Monte-Carlo (Monaco)
Alain Ducasse au Plaza Athénée Paris 8e
Alléno - Pavillon Ledoyen Paris 8e
Arpège Paris 7e
Epicure au Bristol Paris 8e
Guy Savoy Paris 6e
L'Ambroisie Paris 4e
Le Cinq Paris 8e
Le Pré Catelan Paris 16e
Pierre Gagnaire Paris 8e
Le Bois Sans Feuilles (Troisgros) Roanne (42)
René et Maxime Meilleur Saint Martin de Belleville (73)
La Vague d'Or Saint Tropez (83)
Régis et Jacques Marcon Saint-Bonnet-le-Froid (43)
L'Assiette Champenoise Tinquex (51)
Pic Valence (26)
Georges Blanc Vonna (01)

27 restaurants trois étoiles sont classés dans le guide Michelin 2019. Les restaurants Mirazur à Menton du Chef Mauro Colagreco et le Clos des Sens à Annecy du chef Laurent Petit sont les deux seuls restaurants à obtenir une troisième étoile cette année. Les restaurants l'Auberge de l'Ill, l'Astrance à Paris et la Maison des Bois de Marc Veyrat à Manigod perdent leur troisième étoile.

RESTAURANTS DEUX ETOILES AU GUIDE MICHELIN 2019

Restaurant Lieu (département)
Arbois (39) Jean-Paul Jeunet
Arles (13) L 'Atelier de Jean Luc Rabanel (2009)
Bonnieux (84) La Bastide de Capelongue
Bordeaux(33) La Grande Maison de Bernard Magrez
Bordeaux-(33) Le Pressoir d'Argent
Busnes (62) Meurin
Cancale (35) Le Coquillage (Hugo Roellinger)
Cannes (06) La Palme d'Or
Carantec (29) L'Hôtel de Carantec-Patrick Jeffroy
Carcassonne (11) Le Parc Franck Putelat
Cassis La Villa Madie
Chamonix-Mont-Blanc (74) Albert 1er
Chaudes-Aigues (15) Serge Vierat
Clermond-Ferrand (63) Le Pré-Xavier Beaudiment
Colmar JY'S
Courchevel / Courchevel 1850 (73) Le Chabichou
Courchevel / Courchevel 1850 (73) Le Kintessence
Courchevel / Courchevel 1850 (73) La Montgomerie
Dijon (21) William Frachot
Èze (06) Château de la Chèvre d'Or
Garons (30) Alexandre
Granges-les-Beaumont (26) Les Cèdres
Haute Goulaine (44) Manoir de la Boulaie
Honfleur (14) SaQuaNa (2010)
Joigny (89) La Côte Saint Jacques
Jongieux (73) Auberge Les Morainiéres
Kaysersberg (68) 64° Le Restaurant
La Madeleine-sous-montreuil (62) La Grenouillère
La Plaine-sur-Mer (44) Anne de Bretagne
La Rochelle (17) Christophe Coutanceau
La Turbie (06) Hostellerie Jérôme
Le Cannet (06) Villa Archange
Le Havre (76) Jean-Luc Tartarin
Lembach (67) Auberge du Cheval Blanc
Les Baux-de-Provence (13) L'Oustau de Baumanière
Lyon (69) Le Neuvième Art
Lyon (69) Mère Brazier (2009)
Lyon (69) Takao Takano
Magescq (40) Relais de la Poste
Martillac (33) La Grand'Vigne
Marseille (13) AM (Alexandra Mazzia)
Megève (74) 1920
Monte-Carlo (Principauté de Monaco) Joël Robuchon Monte-Carlo
Montlivault (41) La Maison d'à côté (Christophe Hay)
Nice (06) Chanteclerc
Nice (06) Flaveur de Gaël et Mickaël Tourteaux
Noirmoutier (85) La Marine
Obernai (67) La Fourchette des Ducs
Onzain (41) Domaine des Hauts de Loire
Paris 1er Kei
Paris 1er La Table de l'Espadon
Paris 16ème L'Abeille
Paris 7e L'atelier de Joël Robuchon St Germain
Paris 7e Restaurant David Toutain
Paris 8e Le Gabriel
Paris 8e Le Grand Restaurant - Jean-François Piège
Paris 8e La Scène, Hôtel Prince de Galles (Paris) - Stéphanie Le Quellec
Paris 8e Le Clarence
Paris 1er Le Grand Véfour
Paris 1er Le Meurice Alain Ducasse
Paris 17e Maison Rostang
Paris 16ème Mathieu Pacaud - Histoires
Paris 2ème Passage 53
Paris 1er Sur Mesure par Thierry Marx
Paris 7e Sylvestre
Plomodiern (29) L'Auberge des Glazicks
Porto Vecchio(2A) Casadelmar
Pujaudran (32) Le Puits St-Jacques
Puymirol (47) Michel Trama
Saint Amour de Bellevue (71) Au 14 février
Saint Emilion (33) Hostellerie de la Plaisance
Saint-Ménard (46) Le Gindreau
Saulieu (21) Le Relais Bernard Loiseau
Val d'Isère (73) L'Atelier d'Edmond
Talloires (74) Jean Sulpice
Veyrier-du-Lac (74) Yoann Conte
Vienne (38) La Pyramide
Wingen-sur-Moder (67) Villa René Lallique

84 restaurants deux étoiles sont répertoriés dans le guide Michelin 2019.

5 restaurants décrochent une seconde étoile en 2019 : Hugo Roellinger pour Le Coquillage, à Cancale, Christophe Hay pour La Maison d'à côté, à Montlivault, Stéphanie Le Quellec pour La Scène, Hôtel Prince de Galles (Paris), David Toutain pour le restaurant David Toutain (Paris) et Alexandre Mazzia, pour le restaurant AM, à Marseille. 6 restaurants perdent leur deuxième étoile : le Carré des Feuillants d'Alain Dutournier à Paris, le Taillevent de David Bizet à Paris, Guy Lassausaie à Chasselay, L’Oasis à Mandelieu, La Paloma à Mougins et la Chabotterie à Saint-Sulpice-Sur-Verdon.

LES NOUVEAUX RESTAURANTS UNE ETOILE AU GUIDE MICHELIN 2019

68 restaurants gagnent un nouvelle étoile au Guide Rouge 2019 dont 18 à Paris et 1 à Vincennes soit un record et bien plus qu'en 2018 où l'on avait compté 50 nouveaux restaurants une étoile. Le guide 2019 compte 520 restaurants une étoile.

Plus d'information sur les sites  MICHELIN, RESTAURANT MICHELIN.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


NIKKO : une région japonaise à découvrir

Le Guide vert Michelin a recensé de nombreux sites à ne pas manquer dans le parc national de Nikko. Une région à découvrir facilement au départ de Tokyo avec Tobu Railways.

Cliquez ici pour lire le reportage.

tobu

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut