Bonne Année 2019 de la part de Business Traveler France, le magazine des globe-trotteurs du Business

Partagez cet article :
Partez à la découverte de l'immigration chinoise à Paris et des quartiers chinois de la capitale. BusinessTravel vous entraine sur les chemins de l'harmonie du Yin et du Yang sur les traces des immigrés de Chine et de l'ex-Indochine qui ont refait leur vie à Paris. Le quartier chinois regorge par ailleurs de bonnes adresses pour découvrir toutes les saveurs de la gastronomie du sud-est de l'Asie...

Contrairement à ce que l'on croit le quartier du XIIIème arrondissement n'est pas le quartier chinois historique de Paris.

C'est au début du XXème siècle que l'histoire de l'immigration chinoise a vraiment débuté à Paris.

Des commerçants de la région de Wenzhou (l'un des 5 ports ouverts au commerce international à l'époque) envoyèrent 3000 à 4000 colporteurs pour vendre des sculptures en pierre de Qingtian en France.

Puis des ouvriers chinois de la même région furent recrutés durant la première guerre mondiale pour travailler à l'arrière du front pour remplacer les travailleurs français mobilisés et faire le sale boulot.

Beaucoup repartirent en Chine après guerre mais quelques milliers restèrent et s'installèrent près de la gare Lyon dans un quartier dénommé l'ilôt Chalon (près de la gare de Lyon où ils devaient prendre le train pour partir en Chine via Marseille).

Une autre vague d'immigrés chinois arriva après guerre toujours en provenance de Wenzhou dans le Zhejiang via les liens familiaux.

Du fait de la crise économique des années 30 beaucoup de ces immigrés perdirent leur emploi et devinrent colporteurs en vendant des objets japonais importés par des grossistes juifs du quartier du Marais.

Puis durant la seconde guerre mondiale, du fait de la déportation des juifs, ces travailleurs chinois reprirent les commerces de gros et s'installèrent dans le quartier du Temple et des Arts et Métiers vers la rue Réaumur et la rue Volta dans le 3ème arrondissement.

Ils se spécialisèrent ensuite dans la vente en gros de maroquinerie et de bijoux de fantaisie.

La seconde grande vague d'immigration, massive cette fois, eu lieu après 1975 suite aux guerres d'ex-Indochine et à la mise en place du régime des Khmers Rouges au Cambodge : encore une fois une immigration principalement d'origine chinoise.

En effet, on sait peu que les boat peuple comptaient de nombreuses minorités chinoises habitant l'Indochine comme les Chao Zhou, des Chinois de la diaspora d'Indochine (ils sont dénommés ainsi car originaires lointains de la province du Guangdong au sud de la Chine et parlant le dialecte Chaozhou).

On estime ainsi que 70% des Boat People qui ont quitté le Vietnam étaient d'origine chinoise (parfois cela remonte à plusieurs générations)!

association chine1

La plupart des boat peuple ont intégré le XIIIème arrondissement de Paris dans les immenses tours qui avait été construites à l'origine pour des cadres parisiens mais qui étaient délaissées car loin des transports, chères et peu attrayantes...

olympiades dalle

Les immigrés chinois étaient donc bienvenus dans ces tours à l'allure d'HLM et s'entassaient à plusieurs dans des appartements surpeuplés pour réduire les frais de loyers.

L'arrivée des Boat People s'est poursuivie à vive allure pendant 14 ans voire même 20 ans officieusement durant toute cette période troublée en Indochine.

Pour les nostalgiques des années 80, la chanson Un peu plus près des étoiles du groupe Gold illustre le chemin de croix des Boat People : «ils ont quitté leurs terres, leurs champs de fleurs, et leurs livres sacrés…».

tour olympiade vue1

C'est pourquoi à Paris ce sont toujours les chinois originaires de l'ex-Indochine qui sont les plus nombreux ainsi que les vietnamiens et les laotiens d'ethnie et de langue d'où les nombreux restaurants laotiens, cambodgiens et vietnamiens dans le quartier chinois.

Aujourd'hui la plupart des nouveaux arrivants viennent du nord-est de la Chine (dongbei en mandarin), des régions désindustrialisées mais aussi de la région de Whenzhou dans une moindre proportion : ils s'installent majoritairement dans le quartier de Belleville le deuxième quartier asiatique faute de place dans le XIIIème et parce que car les loyers y sont moins élevés.

Et ces immigrés s'attaquent à de nouvelles activités où les horaires sont difficiles et que les français renâclent à faire comme les cafés-tabacs, les restaurants, l'import-export de textile…

Il faut par ailleurs noter que l'on trouve la plus importante concentration d'entreprises chinoises à proximité du centre Beaubourg.

Le triangle de Choisy, le quartier chinois emblématique de Paris

Même si comme nous l'avons vu il y a plusieurs quartiers chinois à Paris, le triangle de Choisy dans le 13ème arrondissement reste le quartier emblématique de la communauté chinoise avec ses multiples commerces asiatiques aux enseignes en mandarin, ses épiceries regorgeant de produits exotiques ou ses temples bouddhistes.

Malgré tout la population asiatique a diminué en valeur dans l'arrondissement : elle ne représente plus aujourd'hui que 11,5% de la population contre 20% auparavant (on estime que 60% des habitants sont originaires du Cambodge/Laos/Vietnam dont la majorité d'ethnie chinoise mais pas de nationalité).

Il faut aller s'aventurer sur l'avenue d'Ivry pour découvrir les lieux cachés du quartier comme les autels bouddhistes, l'une des rares fontaines parisiennes d'eau peintes en rouge (l'autre se trouve à la Port de Versailles) ou les multiples commerces du centre commercial des Olympiades.

fontainerouge quartier chinois1

Ce centre un peu décrépis est le lieu où l'on croise la population asiatique du quartier avec ses coiffeurs populaires, ses boutiques qui vendent des CD de boys/girls band d'Asie, ses associations d'accueil de réfugiés, ses restaurants sans chichis mais réputés comme le Siam Siam et bien sûr les commerces de la famille Tang.

boutique dvd1

La famille Tang, une success story franco-chinoise

La famille Tang (ou plutôt Rattanavan de leur vrai nom) est la Success Story chinoise parisienne. Les 6 supermarchés, les deux boulangeries et les 2 restaurants emploient plus de 500 salariés.

supermarche tang1

En plus de ses deux supermarchés emblématiques, la famille s'est diversifiée dans l'immobilier et l'import-export. Cette famille bouddhiste originaire de Teochew dans la province de Canton mais vivant au Laos de longue date crée en 1976 à Paris une société de produits alimentaires asiatiques qui connaitra le succès que l'on sait. La famille concurrente, les Trinh une famille chinoise moins connue originaire du Cambodge a également connu un certain succès avec ses magasins Paris Store.

tang gourmet1

La restauration est une affaire en or dans le quartier chinois.  Selon différentes études le chiffre d'affaires des restaurants du XIIIème arrondissement le week-end serait équivalent à celui des Champs Elysées (soit plus que celui des grands Boulevards).

Bon en attendant la suite de cet article prévu pour vendredi nous vous donnons quelques adresses chinoises et asiatiques intéressantes du quartier et de Paris…

temples boudhistes chine

 

POUR DECOUVRIR LE QUARTIER:

Localbini propose des visites du quartier:

Visite-décryptage via le site Localbini : localbini.com/paris/visite-d-cryptage-de-chinatown-de-paris-13-2h30

Shopping saveurs asiat' à chinatown de paris 13è via Localbini : localbini.com/paris/shopping-saveurs-asiat- chinatown-de-paris-13

POUR SE RENDRE EN CHINE:

Hainan Airlines propose de nombreux vols quotidiens entre Paris et la Chine chaque semaine. Elle est classée 5 étoiles et est l'une des compagnies offrant la meilleure qualité de service vers la Chine.

QUELQUES RESTAURANTS DU QUARTIER CHINOIS :

Avenue d'Ivry :

- Phở Saigon : restaurant vietnamien. 104 av. d'Ivry, m° Tolbiac.

- Phở Mui : restaurant vietnamien. 97 av. d'Ivry, m° Tolbiac.

+ Thaï Royal : 97 av. d'Ivry. Fermé le mardi.

siam siam

+ Siam@Siam : restaurant asiatique (surtout vietnamien et thaïlandais), m° Olympiades. Dans la galerie des Olympiades, au fond du couloir de gauche, est voisin du temple bouddhiste Amicale des Teochew. Ouvert 7/7. CB.

+ May Hong : cantine familiale vietnamienne, à l'entrée du centre commercial des Olympiades, au milieu de l'avenue d'Ivry, côté dalle.  Fermé le soir.

- rôtisserie de la maison ANG : située au 71 avenue d’Ivry. Canards laqués.

Avenue de Choisy, ou à proximité :

- Fleur de Lys : 44 av. de Choisy, m° Maison Blanche. Buffet asiatique.

- Thai Vien : restaurant laotien, thaïlandais, vietnamien. 56 av. de Choisy, m° Maison Blanche.

- L'Indochine : restaurant vietnamien. 86 av. de Choisy.

+ Ny Hav : restaurant vietnamien/cambodgien. 101 av. de Choisy.

+ Sala Thaï : restaurant thaï, 13 r. des Frères d'Astier de la Vigerie (rue piétonne au centre du quartier chinois).

+ Dong Tam : 12 r. Caillaux, m° Maison Blanche.

+ Ngoc Xuyen Saigon : restaurant vietnamien. 4 r. Caillaux, m° Maison Blanche.

- Raviolis chinois : 33 rue Caillaux, restaurant chinois.

AUTRES COMMERCES ALIMENTAIRES :

- Khai Tri, mini sandwicherie-librairie (!). 93 av. d'Ivry. sandwichs vietnamiens.

- Thieng Heng, sandwicherie viet'. 50 av. d'Ivry, juste à gauche de l'entrée du grand Tang Frères. Sandwichs vietnamiens.

- Hoa Nam, traiteur chinois et vietnamien. 51 av. d'Ivry.

+ Pâtisserie de Choisy. Petite pâtisserie asiatique, 62 av. de Choisy, m° Maison Blanche. Fermée le mardi.

- Au 142 bvd Masséna, m° Porte d'Italie. Pâtisserie asiatique. Ouvert de 9h à 18h30. CB minimum 10€. Free wi-fi. Fermé le lundi.

- EuropeAsie. Supérette asiat'. 15 av. de Choisy, à côté du Mac Do.

- Tang Frères : on trouve de tout chez Tang Frères, le temple des produits asiatiques. Le grand magasin est caché car situé dans une cours intérieure. A noter juste à l’entrée du supermarché Tang,Tang Gourmet qui sert d'excellents canards laqués et des sandwichs.

menu tang gourmet1

RESTAURANTS GASTRONOMIQUES :

-Chez Vong, 10, rue de la Grande-Truanderie, 75001 Paris, 01 40 26 09 36. Fermé le dimanche. Très bon canard laqué.

- Shang Palace – Shangri-La Hôtel, 10, avenue d’Iéna, 75016 Paris. 01 53 67 19 92. Fermé mardi et mercredi. L'une des nouvelles références de la gastronomie chinosie à Paris.

- Lili à l'hôtel Peninsula, avenue Kléber Paris. Le restaurant gastronomique de cuisine cantonaise du Palace Peninsula. Là aussi une nouvelle référence de la gastronomie chinoise à Paris.

- Shan Gout, 97, rue de Charenton, 75012 Paris. 01 43 07 62 78. Fermé le lundi.

- Les Pâtes vivantes, 3 rue Turbigo 75001 Paris 01 40 13 08 04. Fermé le dimanche.

REPRESENTATIONS CHINOISES EN FRANCE :

- Ambassade de Chine. 11, avenue George V, 75008 Paris, 01 49 52 19 50. www.amb-chine.fr/

- Office national du Tourisme de Chine (CNTA), 15, rue de Berri, 75008 Paris, 01 56 59 10 10.

- Centre de demande de visas chinois à Paris. 117, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris 01 79 97 03 39. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Métro George V ou Charles de Gaulle - Étoile Du lundi au vendredi. Dépôt des dossiers de demandes de visas de 9 à 15h30, paiement et retrait de 9 à 16h30. Fermé samedi et dimanche et jours fériés français ou chinois.

- Centre culturel de Chine à Paris (CCC), 1 bld de la Tour-Maubourg 75007 Paris, 01 53 59 59 20. www.cccparis.org / Métro Invalides ou Tour Maubourg. Du lundi au vendredi de 10 à 12h30, et de 14 à 18h. Fermé les jours fériés.

FETES CHINOISES :

- Le Nouvel An chinois. C’est le 1er jour du 1er mois du calendrier chinois : la date change chaque année mais reste comprise entre le 21 janvier et le 20 février de notre calendrier. Chaque année il est fêtée avec force pétards. Un défilé a lieu chaque année à Paris dans le XIIIème arrondissement ainsi qu'à Belleville et à l'Hôtel de Ville.

- La fête de la Lune: elle est célébrée le soir du 15e jour du 8e mois lunaire, la nuit où la lune est la plus pleine et brillante de l’année. Elle est le symbole de l’unité et du rassemblement de la famille. En 2017 elle aura lieu le 4 octobre. Il s'agit de la deuxième période de congés la plus importante en Chine après le Nouvel An chinois.

COURS DE CHINOIS A PARIS :

- Institut chinois, 1-3 rue Lulli, 75002 Paris, 01 44 63 54 04, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

- Association franco-chinoise Pierre Ducerf, 29 rue Michel le Comte, 01 44 59 37 63.

- Le Phénix, 72 bd de Sébastopol, 75003 Paris, 01 42 72 70 31, Métro Réaumur-Sébastopol www.librairielephenix.fr

MUSEES CHINOIS / ASIATIQUES A PARIS :

- Musée Guimet : 6 place Iéna, 75016 Paris 01 56 64 00 33. Métro Iéna, www.museeguimet.fr.

L'un des plus beaux musées sur l'Art Asiatique à Paris. La libraire vend de nombreux ouvrages sur l'Asie, des DVD, des souvenirs de qualité...

- Musée Cernuschi : 7 avenue Vélasquez, 75008 Paris, 01 53 96 21 50. Métro Monceau, cernuschi.paris.fr.

- Galerie Loft, 3 bis rue des Beaux-Arts, 75006 Paris, 01 43 33 18 90 Métro Saint-Germain-des-Prés, www.galerieloft.com.

- Galerie Paris-Beijing, 54 rue du Vertbois 75003 Paris. http://www.galerieparisbeijing.com.

LES LIBRAIRIES CHINOISES :

- You Feng, 6§ rue Baudricourt au coeur du quartier chinois ou 45 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris. www.you-feng.com.

- Phénix, 72 bd de Sébastopol, 75003 Paris, 01 42 72 70 31, Métro Réaumur-Sébastopol www.librairielephenix.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut
Vols en promo, cliquez ci-dessous: