Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le Français est la neuvième langue la plus parlée au monde

francais-langue-monde

Selon l'Organisation Internationale de la Francophonie, le français reste la neuvième langue la plus parlée au monde. Notre langue se porte plutôt bien en Afrique mais son apprentissage régresse dans les pays les plus développés comme en Europe et en Amérique... malheureusement.

L'Organisation Internationale de la Francophonie estime que le français est aujourd'hui parlé par environ 220 millions de personnes en 2010 contre 200 millions en 2007.

Ce qui fait du français la neuvième langue la plus parlée au monde derrière dans l'ordre le mandarin, l'espagnol, l'anglais, l'hindi, l'arabe, le portugais, le russe et le bengali.

Cette progression cache en fait une réelle disparité car alors que l'apprentissage du français se développe en Afrique (+31,5% entre 2007 et 2010), en Afrique du Nord/moyen-Orient (+12,6%), en Asie/Océanie (+16%), il décline en Amérique (-1,3%) et surtout en Europe (-7%).

Hormis les DOM-TOM, peu de pays dans le monde comptent plus de 60% de population francophone.

On peut citer le Québec, la Belgique, la Suisse, la Tunisie, Sao Tomé et Principe, mais aussi les Seychelles, l'île Maurice ainsi que la région du Val d'Aoste en Italie.

Pour le futur de nombreux défis se posent à cette langue comme:

- la mise en œuvre de la Convention de l’Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions cultu- relles,

- la numérisation des richesses patrimoniales des bibliothèques de la Francophonie (le Réseau francophone numérique, dispose d’un nouveau portail – www.rfnum.org – où l’on peut d’ores et déjà consulter environ deux millions de pages),

- l’entrée des francophones sur le marché du livre numérique,

- la consolidation de la langue française sur le grand marché de la traduction.

La présence de la langue sur Internet est plutôt favorable.

Selon l’ONG Furedes, la dynamique des créations nouvelles de pages reste favorable à l’anglais, devant, dans l’ordre, l’allemand et le français.

Par ailleurs, une étude récente sur les sites Internet représentatifs d’un certain nombre d’institutions (chefs de l’Etat, assemblées parlementaires, gouvernements et ministères) dans chacun des 27 ?tats de l’Union européenne et en Suisse, montre que seules cinq langues dépassent au moins 3 % du nombre total de versions linguistiques proposées sur les sites observés et représentent ensemble 58,1 % du total des versions.

Ce sont, dans l’ordre, l’anglais, le français, l’allemand, le néerlandais et l’espagnol.

https://www.francophonie.org/


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter