Partagez cet article :
musee-Herge-Borel
Vous pensiez vous ennuyer à Bruxelles? Deux nouveaux musées mettent en valeur l'immense talents de deux belges d'exception : les musées Magritte et Hergé.

 


Hergé a passé une grande partie de sa vie à Céroux-Mousty, un petit village tranquille du Brabant Wallon.

Le musée Hergé qui a été inauguré le 2 juin 2009 est situé tout naturellement à quelques kilomètres de son ancienne maison dans la ville étudiante de Louvain-la-Neuve dans le Brabant Wallon, à un vingtaine de kilomètres de Bruxelles.

Une région très présente dans l'oeuvre du dessinateur. Ainsi le nom du château de Moulinsart s'inspire du hameau de Sart-Moulin, la gare de Moulinsart s'inspire de celle de la ville de Profondsart et les paysages de la région sont en arrière plan de nombreux albums dont Le Secret de la Licorne, l'Affaire Tournesol, Tintin et les Picaros…

Pour entrer dans le musée il faut traverser une immense passerelle tendue à l'édifice comme une invitation au voyage.
«Le volume du musée est un prisme allongé qui semble flotter dans la forêt de vieux arbres. Au-dessous, la route serpente. En regardant le musée d'Hergé, ce que l'on voit d'abord c'est un intérieur coloré, onirique. Ce paysage mélange de vole et de nature, est caractérisé par le trait d'Hergé» explique le célèbre architecte français Christian de Portpamzac, qui a été chargé de concevoir le musée Hergé.

herge-georges-remiLa visite débute tout d'abord par l'enfance de Tintin, une enfance paisible et bourgeoise. On y apprend ainsi qu'Hergé (dont le surnom vient de RG, initiales de son vrai nom Georges Rémi) a été scout et a reçu le surnom de renard curieux. Georges Rémi restera fidèle aux idées du scoutisme via Tintin, qui ne cessera tout au long de sa vie dessinée de défendre les opprimés et d''avoir une morale à toutes épreuves.

Le plus haut niveau du musée aborde une facette méconnue de la vie d'Hergé: son talent d'illustrateur. Hergé a dessiné de nombreuses affiches dont on peut voir quelques exemples : pour Hergé, il n'est pas nécessaire de surcharger le trait, mais d'être imaginatif. Un précepte qu'il mettra en pratique dans ses bandes dessinées que ce soit pour les albums de Tintin ou de Quick et Flupke.

La visite se poursuit par la découverte de l'univers de Tintin et surtout des nombreux personnages. Savez-vous comment distinguer Dupond et Dupont? Ils sont reconnaissables via leurs moustaches dont les pointes tombent vers le bas pour l'un et se dresse vers le ciel chez l'autre.
Savez-vous qu'Hergé a truffé les fameuses insultes du capitaine Haddock de patois bruxellois ou que le dessinateur s'est inspiré du savant Auguste Picard pour créer le personnage du professeur Tournesol?
L'immense succès de Tintin tient en grand partie à l'art du croquis de “Renard curieux” et la richesse de ses personnages et qui représentent la comédie humaine chère à Balzac. Une immense fresque à l'étage inférieur présente d'ailleurs tous les personnages des albums.

A l'étage inférieur, de nombreux objets du monde entier montrent à quel point l'ouvre d'Hergé s'inspire de la réalité ou d'imaginaire… devenu réel. Hergé a en effet envoyé Tintin sur la lune quelques années avant les américains. Vous pourrez d'ailleurs voir la superbe maquette de la fusée lunaire imaginée par le professeur dur d'oreille.

Dans la second partie de sa carrière, Hergé surchargé de travail a dû faire appel à des collaborateurs extérieurs et créer son atelier.

Le musée montre l'importance qu'ont pris des collaborateurs tels que Bob De Moor, Jacques Martin, Roger Leloupou Edgar jacobs dans l'oeuvre d'Hergé.

Ce dernier était d'ailleurs un proche d'Hergé. Il a été dessiné avec humour par Hergé dans de nombreux albums comme les Cigares du Pharaon ou L'Affaire Tournesol.

Edgar Jacobs a d'ailleurs un jour voulu co-signé Tintin ce qu'Hergé refusa toujours malgré leur amitié. Tintin est le fruit de l'imagination d'un homme et est mort avec l'artiste. Sa veuve, Fanny Rodwell, a su malgré les critiques de la presse, préserver les dernières volontés du dessinateur. Remercions là de nous avoir offert un lieu à la mesure de son talent.

En mourant le 22 mai 1907, Hergé a fait un dernier pied de nez à son oeuvre: le dessinateur est mort à 76 ans, juste avant l'âge fatidique où son personnage héro d'un public de 7 à 77 ans, ne plait plus.

«J’aime mes personnages, je crois en eux, ils existent pour moi».

tintin-miloucours

La seconde partie de cet article sera publiée la semaine prochaine et concernera le nouveau musée Magritte.

INFORMATIONS PRATIQUES :


Musée Hergé
Rue du Labrador 26,
Louvain-la-Neuve, B-1348

Tel.: 00 32 10 488 421, Fax.: 00 32 10 455 777
Ouvert tous les jours de 10H00 à 18H00. Fermé le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

Site web : www.museeherge.com.

Ne manquez pas de visiter la boutique où vous pourrez acheter des fugurines des principaux personnages de Tintin, des affiches, des albums. Un must pour les fans, mais attention au porte-monnaie!


Crédit photos: © Hergé-Moulinsart 2009.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: