Partagez cet article :
air_india
D'ici 2030, la Chine et l'Inde consommeront cinq fois plus que les Etats-Unis. La France encore du mal à attirer les touristes indiens qui lui préfèrent l'Allemagne ou le Royaume-Uni.

A la grande différence de la Chine, de nombreux indiens parlent anglais (350 millions de locuteurs): c'est certainement pour cette raison et du fait d'une forte diaspora (1,6 millions au R.U contre 20 millions dans la monde) que les touristes indiens privilégient le Royaume-Uni pour leurs déplacements en Europe.

L'Allemagne arrive en seconde destination devant la France au regard des chiffres de la détaxe fournis par Global Refund.

On ne compte que 250000 arrivées de touristes indiens en France contre 600000 touristes chinois, 541800 japonais et 450000 brésiliens.

Les touristes indiens visitent en majorité Paris (81%) et sont peu à s'aventurer dans les Alpes-maritimes (7%) et les autres départements (12%).

Le potentiel de croissance de ces touristes reste donc important pour notre beau pays d'autant que l'Inde a un bel avenir.

43% de la population fera parti de la classe moyenne en 2025

Le sous-continent devrait connaître une croissance de plus de 6% de son PIB cette année. On estime qu'aujourd'hui 8 à 9 millions d'indiens voyagent chaque année. Un autre atout poru ce pays est la jeunesse de ses habitants: la Chine compte de nombreux seniors à l'image du Japon alors que 70% des indiens ont moins de 35 ans.

Ces touristes d'un nouveau genre, dont l'âge varie en majorité entre 25 et 44 ans,  sont adeptes de high-tech : on estime que la majorité des membres de la classe moyenne supérieure travaillent dans le secteur des technologies de l'information.

«La classe moyenne supérieure devrait représenter 129 millions de personnes en 2025 et la classe moyenne environ 43% de la population» estime Jean-Maxence Granier, directeur de Think Out.

Un potentiel énorme d'autant qu'en 2040 l'Inde devrait être plus peuplée que la Chine et qu'elle comptera 25 millions de riches indiens.

«Si vous comptez séduire ces nouveaux touristes, pensez au bouche à oreille : c'est le secret de pénétration des marques en Inde. Et n'oubliez pas qu'il y a une culture du service en Inde où la domesticité est très forte » conclut Jean-Maxence Granier.

Plus d'informations sur les sites de GLOBAL REFUND et THINK OUT.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: