Partagez cet article :

nuit-blanche_michelangelo-pistoletto

Cette année la Nuit Blanche expose des oeuvres très diverses d'Art Contemporain, dans la rue, les musées et...le métro. La station fantôme de la ligne 9 se transformera même en une galerie d'Art. Un programme réjouissant!

C'est sous l'impulsion de son directeur artistique Marthin Bethenod, directeur du Palazozo Grassi à Venise, que cette 9ème Nuit Blanche, est résolument orientée vers l'Art Contemporain.

Elle a été organisée en partenariat avec de nombreux acteurs de l'Art Contemporain comme le MAM, le palais de Tokyo, les nouvelles galeries d’art de Belleville, ou encore TrAM, le réseau des galeries et centres d’art d’Île-de-France.

La Nuit Blanche mettra en avant, dans la nuit du samedi 2 octobre au dimanche 3, des artistes mondialement connus et des oeuvres très variées comme des installations (Wilfredo prieto, Claude Lévêque), des performances (Tino Sehgal, Rirkrit Tiravanija et Arto Lindsay), des vidéos (Keren Cytter, Rebecca Bournigault) ou des oeuvres lumineuses (Erik samakh, Cerith Wyn Vans)…

Les parcours seront concentrés dans trois quartiers de Paris:

-les îles saint-Louis, de la Cité et le Marais,

-la colline de Belleville (autour du quartier de Belleville, au cœur d’un bouillonnement créatif soutenu par l’apparition de jeunes galeries, mais aussi par la première édition cette année de la Biennale de Belleville),

- à l'ouest, avec une zone allant du Théâtre des Champs-Élysées au Musée Galliera (autour du pôle Alma – Trocadéro et de ses grandes institutions culturelles: palais de Tokyo, Musée Guimet, Musée d’Art moderne de la Ville de paris).

Un Nuit Blanche qui investira des lieux très divers comme des musées, des centres de sport, de loisirs ou d’enseignement, des hôpitaux ou lieux de culte et même...le métro.

Ces trois quartiers seront reliés par les lignes 9 et 14 du métro qui se transformera en un temple de la création artistique avec des oeuvres de Dominique Blais sur la Ligne 14 et de  l’ENSAD à la station fantôme Saint-Martin, ligne 9.

Parmi les temps forts de cette Nuit Blanche 2010, on peut citer l’œuvre de Thierry Dreyfus pour Notre-Dame ou celle de la jeune artiste Hakima el Djoudi, toutes deux produites pour Nuit Blanche, la parade organisée par Rirkrit Tiravanija en collaboration avec le musicien Arto Lindsay, la réactivation des œuvres d’Erik Samakh à l’Hôtel-Dieu, de Lang/Baumann à l’école élémentaire de Belleville ou de Michelangelo Pistoletto sur la façade de l’Hôtel de Ville.


Le programme complet de la 9ème Nuit Blanche est disponible sur le site: nuitblanche.paris.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: