Partagez cet article :

Oman a été le premier émirat à se doter d’un opéra. Il est aujourd’hui selon son directeur le second du monde arabe au Moyen-Orient après celui du Caire…

L’opéra d’Oman date de 2011 et c’est l'architecte en chef Hamed Bin Abdallah al-Ghazali qui a conçu le magnifique batiment de l’opéra en pierre blanche. Le site s'étend sur 80000 M2 dont la moitié de l'espace est occupé par des arbres et des espaces verts.

C’est grâce au sultan Qabous bin Saïd que ce projet a eu lieu, un homme passionné par la musique classique. Le sultan avait également été à l’origine de la création d’un orchestre symphonique dans les années 80 qui compte environ 120 membres et a une importante renommée au Moyen-Orient. Le sultan est notamment fan d'orgues et l'opéra de Mascate aurait le plus grand orgue au monde.

A la date de son inauguration en 2011 il était le seul opéra du Golfe. Depuis d'autres opéras ont vu le jour dans la péninsule du Golfe Persique à Dubaï en 2016, à Koweït (Centre culturel de Sheikh Jaber Al Ahmad) ou au Qatar (OPera House Katara). Un autre opéra d'importance est prévu à Djeddah en Arabie Saoudite : il devrait ouvrir en 2022.

Aujourd'hui l'opéra de Mascate est le second du Moyen-Orient après celui du Caire construit en 1988 selon Umberto Fanni, le directeur de l'opéra de Mascate.

opera oman concert

Pour sa saison 2018/2019, l’opéra vise à consolider sa position de premier plan dans le Golfe grâce à une riche programmation et à un partenariat avec l’opéra de Lyon.

Eine Nacht in Venedig (une nuit à Venise) sera coproduit en partenariat avec l’opéra de Lyon.

Une collaboration qui a été initiée en 2016 avec l’opéra Don Giovanni de Mozart et qui s’est poursuivie en 2017 avec le ballet Cendrillon.

L’opéra de Mascate va par ailleurs présenter en première mondiale Lakmé de Léo Delibes en partageait avec de nombreuses compagnies d’opéra: Los Angeles, Rome, Vérone et Gên, le Caire, Astana, Pékin et l’opéra d’Australie.

Parmi les temps de 2018 on peut citer Placido Domingo qui interprétera La Traviata de Giuseppe Verdi, Valery Gergiev qui dirigera l’orchestre la chorale et le ballet du théâtre Mariinsky pour l’opéra le Prince Igor, Emmanuel Villaume qui dirigera l’ochestre de Slovaquie pour la Tourisme Symphonie…L’opéra présentera également un drame lyrique arabe, ANtar et Abla, le ballet flamenco Fuegio d’Antonio Gades, le ballet arabe épique Hamama Al Mutawwaqa, la comédie musicale Namaste India, la chanteuse de fado Claudia Aurora, l’italien Zucchero.

Une programmation éclectique et très internationale qui vise à faire d’Oman une nouvelle destination culturelle sur la scène lyrique mondiale.

www.rohmuscat.org.om/en

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: