Partagez cet article :

actroid-japon

Le marché de la robotique devrait atteindre environ 51 milliards d'euros en 2025 contre 15,5 milliards d'euros en 2015. La ville japonaise d'Osaka dans le Kansai veut conserver son rôle leader dans ce domaine en construisant une cité des robots.


La catastrophe de mars denier au Japon a montré le rôle crucial que peuvent jouer les robots à l'occasion de certains événements: ce sont en effet des robots (américains, français et japonais) qui ont été explorer la centrale pour en faire l'état des lieux: les hommes ne pouvaient en effet plus y pénétrer, le taux de radioactivité étant trop élevé.

Les japonais ont alors pris conscience que malgré leur avance dans ce domaine, ils n'avaient pas imaginé toutes les possibilités qu'offrent la robotique.

Pourtant si l'on veut se plonger dans le monde de la robotique, rien de tel qu'un voyage à Osaka.

gakutensoku-osakaCette ville dynamique qui a inventé le karaoké, les calculatrices électroniques, les nouilles instantanées est le lieu d'origine du premier robot né en Asie: le Gakutensoku.

Un robot à l'allure humanoïde qui pouvait bouger sa tête et ses mains et avoir des expressions quasi-humaines (voir photo ci-contre).

Depuis cette époque, les entreprises et les universités du Kansai (la région d'Osaka) ont acquis une réputation d'excellence dans ce domaine.

Pour preuve de l'avancée technologique japonaise dans ce domaine, la Team Osaka a remporté 5 fois de suite la coupe du monde de football des robots: Robocup.

robocup-turquieCette coupe du monde connaît un succès retentissant: alors que 38 équipés de 11 pays ont participé à sa première édition en 1997, 5500 équipes de 40 pays se sont affrontés en juillet dernier à Istanbul.

L'objectif de ce championnat est notamment de montrer que d'ici le milieu du 21ème siècle une équipe de robots pourrait gagner un match face à l'équipe de football championne du monde, tout en respectant les règles du football.

Pour les spécialistes du domaine, cette coupe du monde sert un peu de laboratoire pour améliorer constamment les fonctionnalités des robots.

Le marché des services à la personne: nouvel eldorado de la robotiqué

Alors que les robots se cantonnent aujourd'hui principalement aux applications industrielles, le secteur des services pourrait être le nouvel eldorado de ce marché prometteur.

Avec le vieillissement de la population japonaise, de nouveaux types de robots pourraient servir d'assistants pour différentes tâches comme le ménage (voir le robot Lady Bird ci-contre), l'aide à la personne.

robot-de-nettoyageD'ici 2025, les services représenteront la plus importante part du marché de la robotique alors qu'aujourd'hui les applications industrielles dominent.

De même, l'agriculture représentera un marché important d'ici 2025.

Pour développer des robots toujours plus intelligents, le professeur Minoru Asada de l'université d'Osaka s'inspire du genre humain en créant des robots douées de facultés de développement physiques, sociales, personnelles, cognitives dans le cadre du projet «Robotic Synergetic Intelligence».

Le professeur vise notamment à tester les facultés d'apprentissage des robots via des interactions entre humains et robots comme entre mère et enfants.

Et cela fonctionne: il a ainsi noté des différences d'apprentissage entre certains robots à l'image des enfants! Ces nouvelles recherches devraient permettre de développer exponentiellement les facultés de ces drôles de machines.

Une future cité des robots à Osaka

Pour preuve de son engagement envers robotique, la ville d'Osaka prévoit de construire une cité des robots qui abritera un showroom des toutes dernières technologies dans ce domaine, un musée pour les visiteurs, des bureaux pour les start-up, des laboratoires de recherche et une usine de design en robotique.

Un voyage à Osaka permettra ainsi bientôit de se plonger dans le futur de la robotique et de l'humanité

Pour les entreprises, un voyage à Osaka vaut le coup d'oeil d'autant que le Kansai est une région particulièrement attractive.

Avec un PIB de 712 milliards de dollars en 2011, l'économie du Kansai se classe juste derrière la Turquie mais devant l'Indonésie la Suède ou Taïwan.

Quant au PIB de la seule ville d'Osaka il avoise celui d'Hong Kong et dépasse Singapour.

La région a d'ailleurs enregistré un regain d'intérêt de la part des entreprises depuis le tremblement de terre et le tsunami de mars dernier:«juste après le tremblement de terre, notre hôtel a connu une affluence sans précédent la 1ère et la deuxième semaine d'avril. Après la demande a baissé, mais le marché reprend en cette rentrée» affirme le directeur du Hyatt Regency Osaka.

D'ailleurs, étonnamment la ville attire autant les touristes que les hommes d'affaires (mix de 50/50 au Hyatt Regency par exemple).

Il est vrai qu'avec l'un des plus grands aquariums au monde, le parc Universal Studios et sa réputation gastronomique et festive, Osaka offre de nombreux attraits pour les simples touristes comme les hommes d'affaires (voir http://www.businesstravel.fr/20080320773/city-guide/asie/japon-osaka.html).

INFOS PRATIQUES:

Y ALLER: Japan Airlines propose plusieurs vols quotidiens au départ de Paris vers le Japon. Depuis Tokyo, JAL offre de nombreux vols en correspondance dans tout le Japon dont Osaka.

Horaires en hiver:

- Paris Tokyo Haneda JL042 départ 11h00 arrivée 06h55 le lendemain tous les jours (opération JAL)

- Paris Tokyo Narita JL5054 départ 13h35 arrivée 09h10 le lendemain tous les jours (opération Air-France)

- Paris Tokyo Narita JL406 départ 18h05 arrivée 14h05 le lendemain tous les jours (opération JAL)

- Paris Tokyo Narita JL5056 départ 23h20 arrivée 19h15 le lendemain tous les jours (opération Air-France). Des vols directs vers Osaka sont également proposés en partage de code avec Air France au départ de Paris.

Plus d'informations: http://www.fr.jal.com/fr/

SEJOURNER: la ville d'Osaka abrite plusieurs hôtels de standing pour les hommes d'affaires en voyage comme le Hyatt Regency Osaka ou le St Regis Osaka.

Plus d'informations:

- www.osaka.fr

- robo-labo.jp

- www.osakacity.org/

Crédit photo: ville d'Osaka, Robocup

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: