Partagez cet article :

Le boulevard d'apparat de la capitale autrichienne fête ses 150 ans en 2015. La ville va organiser de nombreux événements tout au long de l'année pour fêter cet événement…

ringstrasse-vienne

Comme Paris avec les boulevards Haussman, Vienne s'est modernisée au XIXème siècle.

Le 20 décembre 1857, l'empereur François-Joseph donne l’ordre de raser les fortifications qui enserrent le centre-ville afin d’édifier une avenue d’apparat bordée de monuments officiels : la Ringstrasse. Ce projet urbanistique, le plus important de toute l’histoire de Vienne, va créer une jonction entre la ville intérieure, occupée majoritairement par la résidence impériale et ses palais aristocratiques, et les faubourgs de la petite bourgeoisie.

Les bals viennois

Quelque 450 bals se tiennent chaque année à Vienne, de la version classique très chic à la soirée d’été la plus élégante. Pour l’ouverture de la saison des bals, le 11 nov. 2014 (début du carnaval), les écoles de danse transforment le centre de Vienne en une immense salle de bal à ciel ouvert. Les premiers temps forts de l’année sont le Bal de la Croix rouge (21 nov. 2014, Hôtel de Ville) et le Bal de la Saint-Sylvestre au Palais impérial ( www.hofburgsilvesterball.com ). www.wien.info

Aujourd'hui, la Ringstrasse relie toujours de nombreux monuments Vienne dont l'Hofburg, l'ancienne résidence des empereurs, le Muséum d'historie naturelle, l'ancienne bourse,l'université de Vienne, l'hôtel de ville, le parlement ou l'opéra.

« Ce que je trouve fascinant dans la Ringstrasse, c’est l’idée qui la sous-tend : ...aménager un boulevard destiné à accueillir les monuments principaux. Le Parlement, l’Hôtel de Ville et l’Université ont pour voisins de superbes temples des arts : le Kunsthistorisches Museum, le Muséum d’Histoire naturelle, mais aussi le Burgtheater et l’Opéra national qui, en un siècle et demi d’existence, se sont imposés parmi les théâtres les plus prestigieux au monde. Et ce qui est extraordinaire, c’est que ces institutions culturelles ne jouissent pas simplement d’un emplacement magnifique, mais qu’elles continuent de jouer un rôle central dans la vie des Viennois et d’être un véritable aimant pour de nombreux touristes étrangers d’où qu’ils viennent » explique l'alsacien Dominique Meyer qui dirige l'opéra de Vienne.

La saison 2014-2015 va être riche en événements pour l'opéra avec 7 premières dont Khovanchtchina de Moussorgsky, Rígoletto de Verdi et Elektra de Richard Strauss. Pour ceux qui n'ont pas pu réserver une place, l'opéra propose même des retransmissions en direct sur son site http://staatsoperlive.com.

Un salon Viennois à Paris

prisca-zeiselL'Office de tourisme autrichien a reconstitué un salon viennois lors d'une soirée semaine au sein de l'hôtel Salomon de Rotschild à Paris. Les invités ont pu assister à une représentation de Luis Casanova Sorolla, artiste péruvien domicilié à Vienne, et de Prisca Zeisel, demi-soliste de l’Opéra de Vienne. Après avoir répandu des pigments de couleur sur une immense feuille de papier Prisca Zeisel a executé de fascinants pas de danse sur une composition du musicien Carlos Pino. Les pas de la danseuses ont été immortalisé par un tableau. L’artiste a baptisé ce type d’œuvres Signapura : plusieurs reproductions de ses performances seront exposées à Paris (www.casanovasorolla.net). Il est à noter que le somptueux hôtel particulier de Salomon de Rotschild a été transformé en un centre événementiel où oeuvre le chef étoilé Yannick Alleno. Le lieu n'avait pas été choisi au hasard par l'Office du Tourisme autrichien car Salomon de Rotschild avait été envoyé à Vienne par son père pour développer une filiale de la banque. La banque a connu une réussite spectaculaire en Autriche en finançant les guerres et les infrastructures de l'empire autrichien. Salomon de Rotschild s'est retiré par la suite à Paris, dans cet immense hôtel particulier, véritable hâvre de paix avec son grand jardin et ses murs imposants au coeur des beaux quartiers parisiens.

En 2015, de nombreuses expositions vont retracer l'histoire de la ville et sa métamorphose lors de la construction du Ring :  «Vienne devient une métropole mondiale» à la Bibliothèque nationale (de mai à novembre 2015), «Klimt et la Ringstrasse» de juillet à octobre ou «une Sur les pas de Sigmund Freud» dans le musée éponyme de mai à Septembre.

Grâce à sa vie culturelle et à sa qualité de vie, Vienne séduit toujours plus de touristes. La capitale autrichienne qui a enregistré 8,7 millions de nuitées de janvier à août 2014 (+6,4%), dont 244000 nuitées de touristes français (+2,5%).

Pour les français, une visite à Vienne est un peu retour aux sources puisque le croissant et le café ont été popularisés dans les cafés viennois comme le Schwarzenberg, le Landtmann et le café Prückel où l'on servait de nombreuses viennoiseries...

L'histoire raconte que ce serait Marie-Antoinette d'Autriche qui aurait lancé la vogue du croissant et des autres friandises : les années ont passé mais Vienne reste toujours aussi inspirante!

Quelques expositions en cours ou à venir:

Jusqu’au 2 nov. 2014 : Franz is here!

Le tour du monde de François-Ferdinand / Weltmuseum Wien
2014 marque les 100 ans du déclenchement de la Grande Guerre. Pour cette année commémorative, le Weltmuseum Wien préfère porter son attention sur le périple qu’entreprit François-Ferdinand, le prince héritier d’Autriche, en 1892/93 : l’exposition dévoile ainsi de nouvelles facettes de cet homme à la personnalité complexe et clivante.
Weltmuseum Wien (Musée d’Ethnologie), Neue Burg, Heldenplatz, 1010 Vienne, www.weltmuseumwien.at

Jusqu’au 24 déc. 2014 : Soie – dentelle – hermine / Musée Sisi
Le Musée Sisi, situé dans le Palais Impérial, fête ses dix ans d’existence avec une exposition exceptionnelle autour de toilettes ayant appartenu à l’impératrice Élisabeth. On y voit de précieux objets textiles portés jadis par la fameuse Sisi : deux robes, un « peignoir à coiffer », une sortie de bain, un ensemble en hermine, de la lingerie et divers accessoires.
Musée Sisi, Palais impérial (Innerer Burghof), 1010 Vienne, www.hofburg-wien.at

Jusqu’au 6 janv. 2015 : Arnulf Rainer / Albertina
Dans les années 1950, ses Übermalungen ou surpeintures le rendent célèbre dans le monde entier : Arnulf Rainer, né en 1929 à Baden, près de Vienne. Pour les 85 ans de cet artiste qui a su s’imposer sur la scène internationale, l’Albertina organise une vaste rétrospective qui retrace les étapes marquantes de son parcours complexe au travers d’œuvres-clés.
Albertina, Albertinaplatz 1, 1010 Vienne, www.albertina.at

Jusqu’au 11 janv. 2015 : Joan Miró / Albertina
Joan Miró compte parmi les artistes les plus populaires du XXe siècle avec son langage iconographique plein d’imagination. L’Albertina consacre à l’artiste catalan une exposition personnelle regroupant une centaine de toiles, dessins et objets, qui mettent en relief la poésie inhérente à l’œuvre du célèbre surréaliste.
Albertina, Albertinaplatz 1, 1010 Vienne, www.albertina.at

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: