Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

La Suisse est l'un des seuls pays à rester logique et scientifique suite à l'épidémie. Elle a décidé de rouvrir ses frontières sans tests PCR ni vaccin obligatoire pour les habitants de deux régions françaises...

Alors que les pays de l'Union Européenne sont embourbés dans des délires bureaucratiques et méprisent la libre-circulation des citoyens, la Suisse a décidé encore une fois de montrer l'exemple.

Le pays a décidé de rouvrir ses frontières sans tests PCR ni vaccin obligatoire aux français originaires de Nouvelle Aquitaine et de Bretagne selon la nouvelle liste établie par l'Office Fédéral de la Santé Publique. Il est à noter que les habitants des régions Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté pouvaient déjà se rendre en Suisse même si le nombre de cas est plus important car ce sont des zones frontalières.

 La Suisse a constaté de manière scientifique que les taux d'infection sont bien en dessous des seuils épidémiques dans ces deux régions françaises. D'ailleurs la plupart des régions françaises sont désormais en dessous du seuil épidémique fixé pour les maladies respiratoires depuis une dizaine d'années soit un taux inférieur à 150 cas pour 100000 selon Santé Publique France . La Suisse n'a cependant pas encore inclut l'Occitanie où le nombre de cas est très faible également (NDLR : depuis cet article la Suisse a intégré deux autres régions : l'Occitanie et la Provence-Côte d'Azur).

Pour les autres régions françaises (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Occitanie et Pays de la Loire), les voyageurs doivent présenter un test PCR Covid négatif (dès 12 ans) datant de moins de 72 heures et observer une quarantaine de 10 jours (y compris les enfants), puis déclarer leur arrivée dans les deux jours aux autorités cantonales compétentes. De plus, ces voyageurs devront remplir un formulaire électronique d’entrée sur le territoire et y communiquer leurs coordonnées.

Bizarrement, on ne parle plus de seuil épidémique au sein des pays de l'Union Européenne mais d'une obligation de passeport vaccinal avec test PCR à la clé.

Cela va à l'encontre des traités européens qui mentionnent la libre circulation des personnes comme un droit bafoué avec ce passeport sanitaire.

Alors que l'Union Européenne indiquait il y a quelques mois que la libre-circulation sans test devait être la norme pour les voyages entre régions en dessous des seuils épidémiques on n'en entend plus parler (voir notre article Sortie d'épidémie : à quand le retour à la libre-circulation?).

Rien que pour cette décision libérale et courageuse, la Suisse devrait être un pays de choix pour passer ses vacances cet été pour ceux qui placent la Démocratie et la liberté comme des valeurs essentielles...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !