Partagez cet article :

Index de l'article

vague-d-or-la-pinede-saint-tropez

 

Le guide Michelin 2013 totalise cette année 27 restaurants trois étoiles: Arnaud Donckele a obtenu une troisième étoile pour sa table à la résidence de la Pinède à Saint Tropez. 5 nouveaux restaurants décrochent leur 2ème étoile: ils sont tous situés en province.

L'édition 2012 du célèbre guide rouge Michelin recense cette année 596 tables étoilées (contre 594 l'an passé) dont 487 (485 en 2012) restaurants une étoile, 82 deux étoiles (83 l'an passsé) et 27 trois étoiles (26 en 2012).

Et la province est en fête puisque tous les nouveaux restaurants 3 et 2 étoiles sont situés en dehors de l'Ile-de-France.

Cett année, v'est le chef Arnaud Donckele, qui dirige la restauration de la résidence de la Pinède (photo en introdution)à  Saint Tropez, qui a décroché sa troisième étoile.

L'an passé le Flocon de Sel dirigé par Emmanuel Renaud avait obtenu cette récompense (aucun n'avait été intégré en 2011). 

Après le restaurant d'une station de ski c'est donc au tour d'un établissement d'une station balnéaire de recevoir cette distinction.

«Je veux que vous fassiez la cuisine avec votre âme»

arnaud-donckele--pinede-saint-tropezLe discret Arnaud Donckele officie dans cet établissement tropézien depuis 2004.

Ce chef originaire de Normandie a été formé par des pointures comme Michel Guerard, Alain Ducasse et Jean-Louis Nomicos.

En 2009, la direction de l'hôtel lui a laissé carte blanche et c'est alors que le chef a pu exprimer pleinement la mesure de son talent: «la direction m'a demandé de cuisiner avec mon âme» a-t-il confié à BusinessTravel.fr.

Il a remporté juste après sa deuxième étoile à la Pinède en 2010, tout en continuant à travailler les meilleurs produits y compris ceux de sa région d'adoption.

«Je viens d'une famille de paysan et j'ai toujours voulu mettre en avant le terroir».

C'est pourquoi dans son restaurant il a aidé à relancer des productions locales comme de l'huile d'olive produite dans les environs, de la Tome ou du Safran...

Mais pour pouvoir goûter à tous ces plaisirs il vous faudra attendre le 19 avril jour de la réouverture du restaurant (ouvert jusqu'au 13 octobre, menus à 175/220/280 euros).

5 nouveaux deux étoiles, tous situés en province

5 nouveaux restaurants deux étoiles intègrent le guide cette année contre 10 l'an passé pour un total de 82 restaurants 2 étoiles.

Mais à la différence de 2012, tous ces nouveaux deux étoiles sont situés en dehors de la région parisienne, comme quoi la province inspire les chefs.

En 2012, 3 restaurnts sur les 10 primés étaient à Paris.

Ils sont dirigés par les chefs William Frachot à Dijon (Le Chapeau Rouge), Alexandre Couillon à l'Ile de Noirmoutier (La Marine), Yoann Conte à Annecy, Nicolas Sale à Courchevel (la table du Kilimandjaro) et Sylvain Guillemot à Noyal-sur-Vilaine (L'Auberge du Pont d'Acigné).

Courchevel est en train de devenir un temple de la gastronomie d'altitude avec 5 restaurants deux étoiles contre deux à Annecy.

Pour Dijon, Noirmoutier et Rennes/Noyal-sur-Vilaine il s'agit de la première fois que ces villes accueillent une table 2 étoiles.

Pour d'autres chefs l'édition 2013 se révèle cruelle, 5 établissements ayant perdu leur seconde étoile dont deux suppressions pures et simples (Alain Chapel à Mionnay (01) et L'Espadon à Paris) et 3 rétrogradations de 2 à 1 étoiles: Le Saint-James à Bordeaux, le Restaurant des Rois à Beaulieu (06) et la Bigarrade à Paris.

Le guide intègre également 39 nouveaux restaurants une étoile ce qui porte leur nombre à 487 (485 en 2012).

Le guide Rouge 2013 sera disponible en librairie à partir du 1er mars au tarif de 24 euros TTC.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: