Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Hyatt vient d'annoncer l'ouverture de l’hôtel Hyatt Centric Ginza Tokyo, le premier établissement de la marque Hyatt Centric dans la région Asie-Pacifique.

Cet hôtel de 164 chambres, axé Lifestyle,  est situé dans la rue très cosmopolite et tendance de Namiki-dori à Ginza.

commerciaux le plus hauts de gamme de Tokyo. Le nouvel hôtel Hyatt Centric Ginza Tokyo permet aux clients de vivre dans un environnement mêlant à merveille l’ancien et le moderne.

La rue Namiki-Dori, très appréciée des piétons et parallèle au boulevard principal Chuo-dori, permet aux hôtes de s’immerger dans ce qu’offre le quartier de Ginza en matière de shooping, de restauration et de divertissement. En plus des magasins et des restaurants qui la parsèment, la rue Namiki-dori est constellée de galeries d’art et d’anciens bureaux.

« Nous sommes très heureux d’annoncer l’arrivée de la marque Hyatt Centric dans la région Asie-Pacifique, et tout particulièrement dans le quartier de Ginza à Tokyo, en plein cœur de la grouillante capitale », a déclaré Sam Sakamura, Vice-Président d’Hyatt pour le Japon et les Etats fédérés de Micronésie. « Hyatt Centric Ginza Tokyo est le dix-neuvième établissement du

portefeuille mondial de la marque et est le premier hôtel dans la région Asie-Pacifique, ce qui constitue une étape importante à la fois pour Hyatt et la marque Hyatt Centric. Nous nous réjouissons de ce développement et espérons que cela continue. »

L’hôtel Hyatt Centric Ginza Tokyo occupe un immeuble de 12 étages, qu'occupaient auparavant les premiers bureaux à Tokyo de la société Asahi Shimbun, éditeur du grand quotidien national japonais, créée en 1888.

Les chambres standards font 35 mètres carrés tandis que les chambres Deluxe offrent 47 mètres carrés. Elles sont équipées d’une table polyvalente qui transforme le cabinet de toilette en coin repas ou de travail, maximisant ainsi l’espace. Les suites King, Twin, et City View font toutes 77 mètres carrés. Des produits de bain écologiques Beekind®, des appareils électroniques Bluetooth et des sèche-cheveux sont disponibles dans chaque chambre.

Les amateurs de gastronomie se régaleront d’une cuisine locale et originale au Namiki667, le restaurant signature de l’hôtel qui offre une expérience globale de goût et de style. Des recettes de cocotte et d’autres spécialités de produits frais, cuisinées lentement au four par Shingo Hayasaka, natif d’Hokkaido, sont mises en valeur.

www.hyatt.com

Lufthansa va reprendre ses vols vers Shenyang au départ de Francfort à compter du 27 mars 2018.

La route avait été suspendue en octobre 2016 suite à une baisse de la demandes pour les routes long-courriers vers l’Asie.

Lufthansa va proposer 3 vols par semaine les mardis, jeudis et samedis en A340-300.

Les 30 sièges Business seront configurés en mode 2-2-2: il s’agira du même siège que celui utilisé sur les A350.

Les sièges en premium économie seront configurés en mode 2-3-2 contre un mode 2-4-2 en classe économique.

Les vols sont disponibles à la réservation à compter du 30 janvier 2018 avec des tarifs A/R à partir de 529€.

Lufthansa vole vers 5 autres destinations dans la Grande Chine au départ de Francfort : Pékin, Shanghai, Hong Kong, Chengdu et Shenzhen.

Shenyang est la capitale de la province du Liaoning au nord-est de la Chien: il s’agit de l’un des principaux centres industriels du pays.

Emirates va lancer une nouvelle route entre Dubai et New York Newark le 1er juin.

Le vol opéré en B777-300ER décollera de Dubai à 3 h pour se poser à Newark à 9 h. Le vol retour décollera des Etats-Unis à 11H50 pour se poser à Dubai à 8H20 le lendemain.

Ce vol direct s’ajoutera au vol vers Newark via Athènes.

L’ajout de ce vol coïncidera avec la suspension d’un vol quotidien entre Dubai et New York JFK à compter du 25 mars. Emirates proposera alors 2 vols directs vers New York JFK et un vol via Milan.

Emirates a aussi indiqué qu’elle allait revenir à Fort Lauderdale et Orlando avec des vols quotidiens à compter du 25 mars 2018.

Les fréquences de ces vols ont été réduites l’an passé du fait des décisions qui ont été prises au niveau « de l’émission des visas, de mesures de sécurité plus strictes et de restrictions sur l’emport d’équipements électroniques à bord des cabines ».

Emirates a indiqué que cette augmentation des fréquences faisait suite à un rebond de la demande.

Emirates opère aujourd’hui des vols vers 12 destinations aux Etats-Unis : New York JFK, Newark, Boston, Washington DC, Chicago, Seattle, Los Angeles, San Francisco, Houston, Dallas, Fort Lauderdale et Orlando.

www.emirates.com

Ryanair propose une nouvelle offre pour ses clients réservant des hôtels via son site web: le programme Ryanair Travel Credit permet de recevoir 10% du montant en crédit pour acheter des vols.

Les clients doivent posséder un compte MyRyanair, peuvent recevoir un maximum de 500€, la somme sera créditée dans les 5 jours après la sortie de l’hôtel, le crédit doit être utilisé dans les 180 jours et pour un vol international Ryanair (pas pour un vol domestique.

www.ryanair.com

Yuji Akasaka va devenir le nouveau président de Japan Airlines à compter du 1er avril 2018.

Il est aujourd’hui en charge de l’ingénierie et de la maintenance. Il deviendra également membre du conseil d’administration de la compagnie en juin.

Il remplacera à ce poste Yoshiharu Ueli qui était président depuis 2012.

Yoshiharu Ueli deviendra à son tour président du Conseil d’Administration.

Masaru Onishi l’actuel président du conseil quittera alors ce poste.

www.jal.com

Avec cette nouvelle offre, Singapore Airlines vise à proposer une nouvelle grille tarifaire mieux adaptée à la demande du marché...

Selon les Prévisions 2018 sur le Voyage d’Affaires publiées par American Express Global Business Travel (GBT), les perspectives globales pour les déplacements professionnels sont bonnes.

« La demande sera stimulée par une croissance mondiale retrouvée et par la confiance renouvelée des entreprises et des investisseurs. La demande de voyages a entamé une reprise l’année dernière et devrait augmenter au cours des 12 prochains mois, avec des gains notables attendus en Europe et en Asie. Grâce à leur puissance économique, la Chine et l’Inde ouvriront de nouveau la voie. Cependant, les prix n’enregistreront que des augmentations marginales. Les fournisseurs augmentent en effet rapidement leur capacité à répondre à la demande et se montrent de plus en plus compétitifs pour la conquête des parts de marché » estime American Express. 

« Malgré des résultats économiques en progression dans de nombreux marchés, il convient de rester prudent pour certains. L’instabilité géopolitique associée aux mesures prises par certains gouvernements en faveur de politiques économiques plus protectionnistes a engendré un courant d'incertitude sous-jacent dans le milieu des affaires » prévient néanmoins l'agence voyage.

Parmi les autres faits marquants figurent :

·       Transport aérien : Alors qu'une forte demande entraîne en principe une hausse des tarifs aériens dans toutes les régions, la surcapacité sur certaines liaisons, l'expansion agressive des transporteurs low-cost et les faibles prix du pétrole devraient les contenir. Les transporteurs réguliers dégroupent de plus en plus leurs tarifs et ajoutent des sièges à prix avantageux afin d’attirer les consommateurs et de mieux concurrencer les compagnies low-cost.

·       Hôtel : Les performances hôtels devraient s’améliorer, avec des hausses de prix faibles à modérées favorisées par le renforcement des économies régionales, en dépit d’investissements conséquents dans de nouvelles offres hôtels. Les coûts totaux devraient toutefois augmenter davantage à mesure que des frais ancillaires et des politiques d'annulation plus strictes seront appliqués par de nombreux hôtels qui cherchent à accroître leur rentabilité.

·       Transport terrestre : Après des années de croissance stagnante ou négative, les tarifs de location de voitures devraient finalement connaître des hausses à mesure que les entreprises améliorent la gestion de leur parc automobile, tandis que les coûts d'exploitation exercent une pression sur les prix. Cependant, la concurrence restera féroce. En l’absence d’augmentation significative des taux, les sociétés de location de voitures se tournent une fois de plus vers les services auxiliaires et les frais pour accroître leur rentabilité.

David Reimer, General Manager et Senior Vice President Amérique du Nord d’American Express Global Business Travel, pense que ces développements permettront aux travel managers de se concentrer sur l'expérience voyageur plutôt que sur les coûts en 2018. « En cette période de reprise économique, les travel managers devraient s’efforcer de fournir aux voyageurs d’affaires les outils et les services qui non seulement assureront leur satisfaction, mais aussi encourageront la conformité et atténueront les risques », a-t-il déclaré. « Les déplacements professionnels sont un moteur essentiel de la croissance, et c’est maintenant l’occasion de réaffirmer l’engagement à leur égard par une planification plus stratégique et axée sur les voyageurs. » 

Focus de la zone EMEA: L'Europe se construit sur une forte année 2017, mais les incertitudes politiques modèrent les attentes 

Le Brexit pourrait avoir un impact sur les voyages dans toute l’Europe, les activités des transporteurs et les demandes des passagers pouvant changer. Les transporteurs britanniques verront les tarifs aériens rester stables. Les fournisseurs de services aériens et ferroviaires desservant la région se pencheront sur l’état des négociations du Brexit pour déterminer comment leurs opérations pourraient être affectées par la redéfinition du contrôle frontalier et des droits de trafic aérien avant l'échéance de 2019.

Toute l’Europe, à l’exception du Royaume-Uni et de l’Espagne, s’attend à des hausses notables des tarifs hôtels. En effet, les établissements de toute la région enregistrent une croissance de la demande tirée par le tourisme, qui a dépassé les augmentations limitées de l'offre. C’est également le cas pour le transport terrestre dont la demande a augmenté, et pour le segment de la location de voitures qui devrait légèrement croître. Toutefois, la concurrence agressive entre les fournisseurs de véhicules de location, ainsi que la préférence de la Génération Y pour le covoiturage et les transports publics, maintiendront les prix relativement stables.

Prévisions des tarifs aériens, hôtels et locations de voitures pour la région EMEA

 

 

Transport aérien courte distance, classe économique

Transport aérien longue distance, classe affaires

Hôtel

Location de véhicule

France

-1,0%

2,0%

2,2%

1,0%

Allemagne

4,25%

2,75%

2,5%

1,0%

Pologne

-0,5%

3,0%

3,0%

0,5%

Afrique du Sud

-0,5%

2,0%

3,0%

0,5%

E.A.U.

1,0%

1,5%

0,0%

N/A

Royaume-Uni

0.75%

0.25%

2,5%

1,0%

 

Source : Prévisions 2018 sur le Voyage d’Affaires par American Express Global Business Travel

A l'occasion des promotions spéciales de janvier, British Airways publie les résultats d'une étude consacrée aux vacances. La compagnie décortique les comportements des Européens en matière de congés et de voyages. Il apparaît que les Français sont plus enclins à prendre des vacances que leurs voisins outre-manche mais peu nombreux à en profiter pour voyager à l'étranger.

Prendre des congés, une habitude incontournable pour les Français

Si les Britanniques sont frileux à l'idée de poser des congés – près de 69 % n'ont pas pris deux semaines consécutives de vacances en 2017 – les Français ont moins de mal à partir en vacances, seulement 11 % des répondants français ont éprouvé les mêmes réticences. 

Près de 30 % des répondants français admettent même être partis en vacances deux semaines consécutives, deux fois dans l'année écoulée.

S'ils renoncent parfois à poser deux semaines consécutives de congés, près d'un quart des salariés français le font par crainte d'une charge de travail trop lourde à leur retour. D'autre part, les vacances ne sont pas toujours synonymes de lâcher prise ; en effet, 75 % des répondants avouent ne pas avoir été capables de parfaitement se déconnecter de leurs responsabilités professionnelles durant leurs vacances.

Ils sont même 63 % à avouer y penser souvent pendant leurs congés. Néanmoins, plus des deux tiers (65 %) se disent satisfaits de la quantité de congés auxquels ils ont droit, en moyenne 21 jours de congés payés annuels.

Quelles destinations de vacances pour les Français ?

Parmi les participants à l'étude, les Français sont parmi ceux qui sont le moins partis à l'étranger durant l'année 2017, avec une moyenne de trois voyages à l'étranger, contre quatre voyages de moyenne globale. 

Les Français restent néanmoins aventureux puisque seuls 3% d'entre eux avouent n'avoir visité aucun nouveau pays en 2017. Un tiers (33%) des répondants a découvert un nouveau pays, et un autre tiers (33 %) en a visité deux.

Pour près de la moitié des Français (43 %), le plus long voyage à l'étranger de l'année 2017 a duré moins de 10 jours.

Plus chanceux, 19 % ont admis un voyage de deux semaines. Sans surprise, 68 % affirment qu'ils auraient aimé passer plus de temps dans la destination visitée.

Près 81 % des Français ont déjà visité plus d'une fois une destination de vacances – en moyenne les répondants ont visité 9 fois leur destination favorite. Cette moyenne s'élève à 11 fois pour les répondants de plus de 55 ans, qui semblent plus attachés à leurs habitudes.

Pour l'année 2018, les destinations les plus populaires parmi les Français sont : un séjour à la plage en Europe (37 %), suivi d'une escapade dans les Caraïbes (28 %) et d'un city-break en Europe (27 %). Les Français sont également attirés par les Etats-Unis, pour un road-trip (22 %), ou un city-break (19 %).

www.ba.com

Jusqu'à présent, il fallait effectuer au minimum trois escales était requis pour acheter un billet tour du monde Star Alliance.

Désormais il n'en faudra plus que 2.

« En permettant de faire le tour du monde avec seulement deux escales, nous augmentons l'attrait du tarif Tour du Monde de Star Alliance. Les voyageurs auront désormais plus de facilités pour créer leur itinéraire sur mesure en choisissant parmi l'offre étendue de nos 28 compagnies aériennes membres, qui opèrent plus de 18 400 vols quotidiens et desservent 1 300 destinations dans 191 pays », a déclaré Janice Antonson, Vice President Commercial and Communications de Star Alliance.

Les billets RTW de Star Alliance peuvent être réservés en ligne à l'adresse www.staralliance.com/en/book-fly. L'outil "Star Alliance Book & Fly" est disponible en anglais, en allemand et en japonais. Il permet aux passagers de planifier leur voyage RTW confortablement de leur domicile, 24 heures sur 24, 365 jours par an.

Les personnes qui souhaitent partager leurs projets de voyage peuvent le faire par email ou par l'intermédiaire des médias sociaux intégrés.

Une fois que tous les vols ont été réservés, les billets électroniques peuvent être facilement émis via l'outil en ligne. Les passagers peuvent aussi communiquer avec n'importe quelle compagnie aérienne membre du réseau Star Alliance, ou avec un agent de voyages, pour réserver et acheter leur billet d'avion RTW.

Les tarifs RTW représentent généralement un rapport qualité-prix intéressant, en particulier lorsqu'ils sont comparés aux billets individuels par aller simple sur des compagnies aériennes distinctes pour le même trajet. Le prix total d'un billet RTW dépend de la classe de voyage, de l'itinéraire, du nombre de miles à parcourir et de l'itinéraire choisi, ainsi que des fluctuations des taux de change.

En termes de distance, les voyageurs peuvent créer un itinéraire individuel couvrant jusqu'à 26 000, 29 000, 34 000 ou 39 000 miles. Pour mettre ces niveaux en perspective, la circonférence de la Terre mesurée au niveau de l'équateur est d'environ 24 901 miles.

Outre la possibilité de créer totalement leur itinéraire, les passagers peuvent également choisir parmi une gamme de voyages autour du monde thématiques, à savoir : Gastronomie du Monde, Merveilles du Monde, Plus Beaux Sites Architecturaux, Parcours Nature, Merveilles Aquatiques, Rapprochement des Cultures, Merveilles Naturelles, Meilleurs Sites Sportifs, Dégustations de Vins, Voyage Romantique et Voyage de Luxe.

Dans ce cadre, l'outil charge automatiquement un itinéraire suggéré que le voyageur peut adapter selon ses souhaits. 

Plus d'informations : http://www.staralliance.com/en/web/staralliance/inspiration.

Hainan Airlines va lancer officiellement un vol sans escale entre Madrid et Shenzhen le 22 mars 2018.

Cette nouvelle route sera opérée par un Boeing 787 Dreamliner avec deux vols aller-retour par semaine, le lundi et le vendredi. Il s'agira du premier vol direct d'Hainan Airlines entre la Chine et l'Espagne. 

Shenzhen se trouve en Chine méridionale, près de Hong de Kong. La côte pittoresque de Shenzhen, son climat agréable et ses nombreux parcs d'attractions ont transformé la ville en une destination de voyage attractive. Plaque tournante de l'économie en Chine méridionale, Shenzhen est en tête dans plusieurs secteurs, notamment l'informatique, la finance et les nouvelles technologies. Cette ville splendide a attiré l'attention du monde entier grâce à son taux de croissance exceptionnel.

Une fois arrivés à Shenzhen, les voyageurs pourront s'envoler vers d'autres villes chinoises comme Pékin, Shanghai et Xi'an grâce aux vols intérieurs d'Hainan Airlines. Hainan Airlines a récemment lancé trois liaisons internationales sans escale : Shenzhen-Auckland, Shenzhen-Brisbane et Shenzhen-Cairns, offrant une nouvelle option de qualité pour les voyageurs espagnols en route vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie. 

Hainan Airlines a été nommée compagnie aérienne cinq étoiles SKYTRAX pour la septième année consécutive et a figuré dans le top 10 SKYTRAX des transporteurs en 2017, devenant la première compagnie aérienne de Chine continentale à recevoir cet honneur. La compagnie aérienne détient également l'un des meilleurs bilans de sécurité au monde, n'ayant pas connu un seul accident grave en 25 ans d'existence.

Plus d'informations : www.hainanairlines.com.

 Ile-de-France Mobilités et la RATP vont lancer le premier appel d’offres massif pour l’achat de bus électriques.

Cette consultation a pour objectif de lancer le renouvellement massif du parc bus de la RATP avec 100% de bus propres d’ici 2025, faisant ainsi de Paris et de la Région Ile-de-France une référence mondiale du transport public urbain routier très bas carbone, avec pour cible à terme 2/3 de bus électriques et 1/3 de bus au biogaz.

Ce marché, d’une durée de deux ans, représente un potentiel de commande de 1000 bus (dont 250 en commande ferme) pour un montant maximum de 400 M€ avec un financement partagé entre Île-de-France Mobilités et la RATP dans le cadre de son contrat avec Île-de-France Mobilités. Il est composé de trois lots et a été dimensionné pour assurer les premiers déploiements de bus électriques.

La RATP et Ile-de-France Mobilités attendent des constructeurs qu’ils proposent des bus électriques standards 12 mètres. Les premières livraisons « série » de bus électriques liées à cet appel d’offres devraient être effectuées fin 2020.

La flotte RATP, composée de 4700 bus, comprend d’ores et déjà 800 bus hybrides, 140 bus bioGNV et 74 bus électriques.

« L’équipement massif de notre parc en bus électriques démontre notre ambition de devenir un acteur incontournable de la transition énergétique dans le secteur du transport public. Notre objectif de disposer d’un parc bus 100% propre d’ici 2025 en Île-de-France est un véritable défi technologique qui nécessite d’adapter, dans des délais très contraints, nos 25 centres bus. Toute l’entreprise est mobilisée pour réussir ce défi » a déclaré Catherine Guillouard, Présidente-directrice générale de la RATP.

« Mon ambition est de doter la Région de 100 % de véhicules propres en 2025 pour la zone dense (Paris, villes de petite couronne et grandes agglomérations régionales). C’est un enjeu de santé publique et un enjeu industriel majeur en ligne avec notre volonté de faire de l’Île-de-France une métropole attractive et écologique. C’est pourquoi Île-de-France Mobilités lance avec la RATPle plus important appel d’offres de bus électriques d’Europe. Pour la grande couronne, Île-de-France Mobilités travaille actuellement au lancement d’un appel d’offres d’environ 450 bus sur 3 ans pour accompagner les améliorations des lignes mises en place depuis 2016 et poursuivre l’équipement en bus propres des autres opérateurs d’Île-de-France (Transdev, Keolis, Car Lacroix…) » a ajouté Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités.

La ligne 341 a été équipée de bus électriques en 2016 et les lignes 115 et 126 sont en cours d'équipement pour tester la recharge partielle des batteries en terminus.

Le Conseil d'administration du Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France, réuni le 23 janvier 2018, a élu à l'unanimité Eric Jeunemaitre comme Président.

Adjoint au Maire de Provins et conseiller régional, Eric Jeunemaitre présidait auparavant la commission tourisme de la Région d'Ile-de-France. Il a également présidé l'Office de Tourisme de Provins, cité médiévale classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, parmi les plus importants pôles d'attractivité touristiques franciliens.

Pour Eric Jeunemaitre : « Le tourisme est le premier moteur de l'économie francilienne. En tant qu'opérateur touristique de la Région, le rôle du CRT est d'accompagner les acteurs pour renforcer l'attractivité de la destination, et pour faire en sorte que ce rayonnement profite à tout le territoire. Ma priorité sera de conforter le CRT dans cette mission, qui est essentielle pour notre Région. 

Après une année 2016 difficile pour le tourisme, le secteur est reparti en 2017, notamment grâce au Plan de relance voulu par Valérie Pécresse et financé par la Région Ile-de-France. Il s'agit désormais de maintenir cette dynamique, et de renforcer Paris-Ile-de-France dans son statut de première destination mondiale. »

Le nouveau Président du CRT aura notamment pour mission de mettre en œuvre le Schéma Régional du Tourisme et des Loisirs d'Ile-de-France 2017-2021, qui prévoit notamment l'émergence de parcours thématiques franciliens, une logique de contrats de destinations avec les principaux pôles touristiques de la Région, ainsi qu'un volet important dédié au digital, pour faire de l'Ile-de-France une « Smart Destination ».

John Slattery, le CEO de l’acitivité commerciale du fabricant d’avions brésiliens Embraer a indiqué qu’il était favorable à une alliance avec Boeing.

Cette alliance a été confirmée par les deux constructeurs le 21 décembre 2017.Cette alliance a été confirmée par les deux constructeurs le 21 décembre 2017.

Boeing chercherait ainsi à se renforcer sur le segment des avions moyen-courriers de petites capacités alors qu'Airbus et le canadien Bombardier ont scellé un partenariat il y a 3 mois concernant la gamme Cseries.

« En tant que leader de la plus grande activité au sein d’Embrasser, je suis favorables quant aux perspectives d’un tel accord » a déclaré John Slattery lors de la conférence Airline Economics Growths Frontiers à Dublin.

Le président brésilien Michel Temer serait cependant opposé à une prise de contrôle selon le Folha de Sao Paulo, notamment par rapport à l’activité Défense du fabricant brésilien. Grâce à sa participation le gouvernement peut mettre un véto à l’alliance.

« Nous devons respecter les exigences de notre gouvernement qui a une golden share. Les discussions sont en cours » a-t-il ajouté.

Suite à la signature de son accord de coopération renforcée avec Air France le 29 novembre dernier, Jet Airways propose désormais 2 nouvelles destinations en vols direct (Delhi, Bangalore) et un vol quotidien supplémentaire vers Mumbai opéré par Air France.

Ces vols sont desservis quotidiennement en Boeing 777-200/300ER configuré avec deux classes : Première (la Business Class de Jet Airways) et Economy Class.

Les clients possédant une réservation sur l’un de ces vols doivent s’enregistrer directement au comptoir Air France situé au Terminal 2E.

Ces 3 nouveaux vols quotidiens Paris-Delhi, Paris-Bangalore et Paris-Mumbai viennent en complément des vols non-stop de Jet Airways existants à destination de Mumbai et Chennai (horaires mentionnées en heures locales).

Vols opérés par Air France pour Jet Airways (horaires mentionnées en heures locales):

 volinde airfrance

Vols opérés par Jet Airways : 

Mumbai:

Le vol 9W 123 qui part de Paris à 11h35 et arrive à Mumbai à 00h45.
Le vol 9W 124 qui part de Mumbai à 02h55 et arrive à Paris à 08h20.

Chennai :

Le vol 9W 127 qui part de Paris à 10h10 et arrive à Chennai à 00h15.
Le vol 9W 128 qui part de Chennai à 01h45 et arrive à Paris à 08h10.

Le 14 mai 2014, Jet Airways a lancé son premier vol quotidien direct au départ de Paris-CDG à destination de Mumbai (Bombay). Depuis le 29 octobre 2017, la compagnie opère deux nouveaux vols reliant directement Paris à Chennai et Amsterdam à Bangalore. Le vol direct Paris-CDG / Chennai (Madras) opère tous les jours sauf les mardis et mercredis.

Au départ de Nice, Marseille, Toulouse et Lyon, Jet Airways en partage de codes avec Air France, permet de relier l’Inde, via Paris. Jet Airways est en partage de codes avec Etihad Airways au départ de Paris-CDG 2C et offre la possibilité de relier Ahmedabad, Bangalore, Chennai (Madras), Cochin, Delhi, Hyderabad, Mumbai et Pune via Abu Dhabi.

Les compagnies Aegean, Armenia Airlines, easyJet, HOP !, Transavia, Sun Express et Volotea viennent d'annoncer 20 nouveaux vols au départ de Lyon, dont 8 nouvelles destinations.

Ce n’est pas moins de 120 destinations directes qui sont proposées aux voyageurs depuis l’aéroport Lyon-Saint Exupéry cet été.

Ces annonces viennent s’ajouter à l’ouverture en ce début d’année d’une liaison directe avec XL Airways, Lyon – Pointe à Pitre (du 1er janvier au 19 mars). 

Cet hiver,  Finnair ouvrira le 11 décembre prochain un vol Lyon-Helsinki, avec 2 fois par semaine.

En 2018, l’aéroport Lyon-Saint Exupéry accueillera ainsi 3 nouvelles compagnies aériennes (Armenia Airlines, Finnair, Volotea).

Pour aider ses voyageurs à trouver la destination qui correspond le mieux à leurs envies et leur budget, Aéroports de Lyon a conçu un moteur d’inspiration en co-création avec les passagers et la start-up Hellotrip. RDV sur http://inspirationvoyage.lyonaeroports.com.

Liste des nouveaux vols ci-dessous:

Aegean

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Rhodes

08/04/2017

Printemps / été 

1

Armenia Airlines

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Yerevan

19/04/2018

Printemps / été

2

 

easyJet

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Corfou

30/06/2018

Printemps / été

1

Lyon - Fuerteventura

26/03/2018

Printemps / été

2

Lyon - Rennes

26/03/2018

Printemps / été

4

Lyon – Tel Aviv

29/03/2018

Printemps / été

3

                                                   

HOP !

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Ajaccio

02/06/2018

Printemps / été

2 ( du 02/06 au 22/07 puis du 08/09 au 30/09) & 4 (du 24/07 au 02/09)

Lyon - Bastia

02/06/2018

Printemps / été

2

Lyon – Calvi

07/04/2018

Printemps / été

1 (du 07/04 au 26/05 puis 08/09 au 06/10) & 2 (du 02/06 au 02/09)

Lyon - Figari

19/05/2018

Printemps / été

1

Transavia France

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Palerme

Avril 2018

Printemps / été

2

Lyon - Catane

Avril 2018

Printemps / été

2

Lyon - Djerba

Avril 2018

Printemps / été

2

Lyon - Malaga

Avril 2018

Printemps / été

2

Sun Express

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Antalya

09/04/2018

Printemps / été

1

Lyon - Izmir

18/06/2018

Printemps / été

1

Volotea

Liaison

Date de lancement

Saisonnalité

Fréquences hebdomadaires

Lyon - Cagliari

31/05/2018

Printemps / été

1

Lyon - Palerme

06/04/2018

Printemps / été

2

Lyon - Alicante

08/04/2018

Printemps / été

2

Lyon – Palma de Majorque

07/04/2018

Printemps / été

1

La compagnie aérienne allemande Germania va relier Paris Charles-de-Gaulle à  Pristina au Kosovo dès le mois de mars 2018.

Germania reliera les deux capitales deux fois par semaine. Germania commercialise cette route en coopération avec Air Prishtina, son partenaire fort sur les vols au Kosovo.

« Nous sommes très heureux d´offrir une route supplémentaire au départ et à destination de Pristina. Dans la région de Paris habitent beaucoup de citoyen du Kosovo. Les vols non-stop avec Germania offrent une possibilité confortable et rapide pour visiter la famille et les amis au pays d'origine » explique Leyla Ibrahimi, PDG d´Air Prishtina.

« Nos études de marché promettent une forte demande. Pristina est une destination pour des voyageurs qui cherchent des lieux hors des sentiers battus touristiques. Avec nos billets d´avion à bon marché, notre fiabilité maximale et la haute qualité aussi bien que le personnel de cabine compétent, nous avons déjà réussi à assurer notre position forte sur cette destination et nous aimerons la développer avec la nouvelle route entre Paris et Pristina » ajoute Claus Altenburg, directeur chez Germania.

Les vols vers Pristina sont disponibles à partir de seulement 79 euros. Les billets peuvent être achetés sur www.flygermania.com ou par téléphone au +49 30 610 818 000 (frais d'appel vers une ligne allemande fixe, frais de d'appel mobile variable), chez Air Prishtina sur www.airprishtina.com et auprès des agences de voyages sélectionnées. Tous les prix sont indiqués TTC et incluent tous les frais mentionnés ainsi que les frais supplémentaires de transit aérien requis par la loi.

LAdministration fédérale de l’aviation américaine (Federal Aviation Administration — FAA) a accordé au 787-10 Dreamliner la certification de type modifié (ATC), autorisant ainsi son entrée en service commercial.

L’attribution de cette certification couronne avec succès la campagne d’essais entamée en mars 2017 avec trois avions qui ont accompli quelque 900 heures de vol au cours desquelles l’équipe chargée des essais en vol de Boeing a pu valider la conformité du maniement, des systèmes et des performances globales aux exigences internes et aux normes de certification en vigueur en vue d’assurer la sécurité en vol.

« Nous nous félicitons d’avoir répondu aux normes rigoureuses établies par la FAA et sommes à présent impatients de livrer cet avion à nos prestigieux clients », a déclaré Brad Zaback, vice-president et directeur général du programme 787. « Au terme de nombreuses années de conception et d’essais, notre équipe a démontré le haut niveau de qualité, de sécurité et de fiabilité qui caractérisent le tout nouveau membre de la famille Dreamliner dont l’entrée en service est prévue dans le courant de cette année. »

D’autres organismes de réglementation aérienne devraient suivre prochainement l’exemple de la FAA en certifiant le « tiret 10 » en amont de sa mise en service commercial.

Le 787-10 est le troisième membre de la famille 787 Dreamliner, une gamme d’avions super-efficients et très appréciés des passagers. Version allongée du 787-9 dont il partage plus de 95 % des fonctionnalités et caractéristiques tout en disposant de sièges supplémentaires et d’une capacité d’emport de fret supérieure, le « tiret 10 » établit une nouvelle référence sur le plan de la consommation de carburant et des coûts d’exploitation. En effet, cet avion est 25 % plus économe et plus propre que les modèles qu’il remplace. Le « tiret 10 » peut transporter 330 passagers dans une configuration typique à deux classes sur une distance maximale de 11 910 km.

À ce jour, le 787-10 Dreamliner compte plus de 170 commandes de la part de neuf clients du monde entier. Le premier exemplaire devrait être livré à Singapore Airlines au cours du premier semestre 2018.

www.boeing.com

Vueling, transporteur aérien low-cost espagnol et membre du groupe IAG, organisera le 24 janvier prochain à 9h une journée portes-ouvertes afin de recruter des personnels navigants pour ses bases à l’aéroport de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle.

Pour pouvoir participer à cette journée portes ouvertes, s’inscrire sur le site :http://www.vueling.com/fr/nous-sommes-vueling/emploi.

 

La low-cost du groupe Lufthansa vient de lancer un vol Dusseldorf-Munich avec 7 vols par semaine : à partir du 5 février, les fréquences seront augmentées avec 4 vols par jour!

Par ailleurs Eurowings propose un vol Dusseldorf-Stuttgart du lundi au vendredi et un vol le dimanche sera ajouté le 21 janvier.

La route Munich-Hambourg sera également revue à la hausse avec 7 vols par semaine à compter du 25 mars.

Eurowings a indiqué que ces routes étaient populaires à la fois pour les voyageurs loisirs et affaires .

La compagnie doit annoncer trois nouvelles routes long-courriers au départ de Dusseldorf prochainement.

www.eurowings.com

Le projet de la construction d’un nouvel aéroport à Notre Dame des landes a été abandonné après des années de tergiversations a-t-on appris à l’issue du Conseil des Ministres de ce jour.

Le rapport de la mission de médiation du Grand Ouest remis le 13 décembre 2017 estimait qu’il y avait deux deux options envisageables : « le projet de Notre-Dame-des-Landes tel que prévu par la Déclaration d’Utilité Publique, à deux pistes, ou bien le réaménagement de Nantes-Atlantique » tout en estimant qu’aucune option était parfaite.

Cette décision a au moins le mérite de faire cesser l’enlisement du projet. « Rien n’est pire que l’incertitude. Il est temps que l’Etat soit clair et ferme » a déclaré Edouard Philippe.

Nicolas Hulot, le Ministre de la Transition Ecologique était opposé au projet.

De son côté le Syndicat Mixte Aéroportuaire a critiqué cette décision : « malgré un portage commun depuis 15 ans, malgré 179 décisions de justice, malgré le vote démocratique de 500.000 personnes, le gouvernement a fait le choix de s'en remettre à 3 experts illégitimes pour préparer l'avenir de 8 millions d'habitants. C'est évidemment un coup de poignard pour le développement du Grand Ouest. C'est aussi une faute politique majeure qui emmène non seulement le gouvernement mais aussi les territoires et les habitants vers une impasse ».

L'ensemble des collectivités réunies au sein du Syndicat Mixte Aéroportuaire a demandé « la tenue en urgence d'une réunion de crise avec l'Etat pour qu'il présente désormais aux territoires concernés ses propositions qu'il assumera seul pour doter le Grand Ouest d'une plate-forme capable de faire face aux besoins des 8 millions d'habitants et dont on sait qu'elle ne pourra être réalisée sur le site actuel de Nantes-Atlantique ».  

Les zadistes qui occupent la zone ont jusqu’au printemps pour partir.

Du fait de cette décision l'aéroport de Nantes va de ce fait être modernisé. L'aérogare devrait être réaménagée, la piste et les voies de circulation seront rénovés. Les travaux à l'aéroport de Nantes pourraient débuter en 2020-2021.

Ethiopian a confirmé le 16 janvier dernier qu’elle allait prendre 45% du capital de Zambia Airways.

Zambia Airways deviendra ainsi le partenaire stratégique d’Ethiopian pour le sud de l’Afrique. Elle s’ajoutera à son réseau de partenaires comme ASKY Airlines et Malawian Airlines.

La Zambie est le 3ème exportateur mondial de cuivre compte plusieurs parcs nationaux d’importance ainsi que les magnifiques chutes Victoria.

https://www.ethiopianairlines.com/AA/EN

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter chaque semaine!